Bio-info Toute l'information du Bio

En 2013, un spa bio sinon rien

En 2013, un spa bio sinon rien

Lorganisme certificateur Écocert Greenlife (déjà chargé de la certification des cosmétiques bio) a créé fin 2012 le label Being. Premier référentiel écologique entièrement dédié aux spas, il certifie que l’établissement offre des soins de qualité à base de produits biologiques tout en maîtrisant ses conséquences environnementales. Gestion écologique de l’eau et de l’énergie, réduction et traitement des déchets, choix responsables en matière de produits d’entretien et de textiles font l’objet d’une charte à deux niveaux, afin de laisser aux candidats le temps de s’adapter. Pour atteindre le premier niveau d’accès au label, le spa doit ainsi démontrer que l’ensemble des détergents et plus de 20 % des produits utilisés lors des soins ou vendus sur place sont certifiés bio. Les collations offertes doivent être d’origine locale ou bio.

Adresses pionnières

Un hôtel spa classique est grand consommateur de monodoses pour la douche ou le bain, de sacs poubelle, de linge ou lingettes jetables et, plus généralement, de papier. Pour obtenir le label Being, fini le gaspillage ! Et bienvenue aux distributeurs de gel douche, aux fontaines à eau, au linge et au papier en matière recyclée. En ce qui concerne la gestion durable du site, le label impose avant tout l’existence d’un plan d’analyse et de suivi de l’utilisation des ressources en eau et de l’énergie. Plus précisément, on évoque la mise en place de systèmes automatiques d’arrêt des points d’eau, de recyclage des eaux pluviales, l’utilisation d’ampoules à faible consommation et, bien entendu, l’isolation des espaces du spa (infos sur www.ecocert.com).

Côté ville, la première adresse certifiée par ce nouveau label est l’éco-spa de la marque Melvita, rue de Rennes, à Paris. Quoi de plus naturel pour un pionnier de la cosmétique bio, membre fondateur du label Cosmébio, que de proposer des soins et des produits 100 % certifiés dans un espace dédié ? Original, l’établissement ouvert en 2012 est entièrement éco-conçu (bois d’origine européenne PEFC, consommation d’eau contrôlée, contrat d’électricité verte…). Dans cet espace qui respire bon l’Ardèche et plus généralement la nature, on nous propose des soins très personnalisés réalisés à partir des produits de la marque mais aussi d’extraits naturels de plantes ou de la ruche soigneusement sélectionnés par la praticienne. L’écologie s’allie au plaisir pour notre plus grande satisfaction.

Carnac à la proue

Côté mer, le spa marin de Carnac, en Bretagne, est le premier à combiner les bienfaits de la thalassothérapie à ceux d’une gamme de produits certifiés bio et à une gestion écologique des installations. Un sacré défi, avec une piscine d’eau de mer chauffée et un parcours aquatique gourmands en énergie… Mais le site de Carnac n’est pas débutant. Entreprise familiale, le centre Carnac Thalasso & Spa Resort est certifié ISO 14001, la référence des normes de management environnemental, depuis 2007. En 2010, la marque BioCarnac est lancée, avec des produits de beauté et de balnéothérapie certifiés Cosmébio par Écocert. Depuis 2011, tous les forfaits thalasso sont proposés en 100 % bio, et voici à présent que le label Being atteste la qualité du spa marin du site. Un beau parcours pour une adresse incontournable.

Le top sans label

Si le label Being est une véritable avancée pour l’identification d’établissements écologiquement valables, certains n’ont pas attendu son apparition pour s’engager. Et parce qu’ils voulaient être cohérents avec leur démarche en faveur d’un bien-être global, ils ont spontanément réalisé de gros investissements pour un spa plus durable.

C’est typiquement le cas de Lisbeth Strohmenger, à la tête du Bio & Spa Hôtel de La Clairière, dans les Vosges du Nord, entre Metz et Strasbourg. Visionnaire, Lisbeth a opté dès 2005 pour une production d’énergie 100 % verte et pour une gestion en accord avec ses valeurs. Dans cet hôtel 4 étoiles engagé, tous les soins du spa sont pratiqués à l’aide de produits bio, et on se restaure exclusivement en bio grâce aux menus certifiés du restaurant. On dort également sur une literie écologique. Dans les chambres, pas d’ondes Wi-Fi : en parfaite logique avec le concept de santé globale prôné par l’établissement, seuls les accès filaires à l’internet sont permis. Les clients sont par ailleurs accompagnés par des thérapeutes qualifiés qui proposent des séances de fitness, de yoga, de méditation ou de qi gong en lien avec la magnifique forêt toute proche. Pas de certification, donc, mais une longue tradition de respect de l’environnement et du corps exprimée à tous les étages.

Une aide pour poser les bonnes questions

Sans certification, comment s’assurer que le spa qu’on visite est écologique ? L’utilisation de produits certifiés bio dans les cabines de soin et au hammam est un bon signe, mais ne suffit pas. En l’absence de certification, on peut demander lors de la réservation si une charte propre à l’entreprise existe en matière d’écologie. Quelques questions simples concernant la gestion de l’eau et de l’électricité sont également faciles à poser. La nouvelle charte Being peut servir de référence pour s’informer et évaluer le niveau de l’institut.


Adresses

www.thalasso-carnac.com/spa-marin
www.melvita.fr
www.la-clairiere.com




Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Bio-Info
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité