Bio-info Toute l'information du Bio

L’huile essentielle de curcuma frais

L’huile essentielle de curcuma frais

PROPRIÉTÉS

 • Idéalement cultivé dans des régions chaudes et humides, le rhizome de curcuma doit rapidement être distillé après récolte pour la production d’huile essentielle de curcuma dit frais. Cette qualité doit être sélectionnée pour l’usage en aromathérapie car elle possède une vitalité et un pouvoir thérapeutique bien supérieurs à ceux de l’huile essentielle obtenue à partir de rhizomes secs ainsi qu’à ceux de la poudre de curcuma.

• La composition biochimique de l’huile essentielle de curcuma frais présente un fort pourcentage de cétones à quinze atomes de carbone indiquant entre autres des propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes, qu’il convient de replacer dans un ensemble d’observations : la plante, l’arôme, les effets ressentis à l’usage.

• L’huile essentielle de curcuma frais stimule en douceur la digestion et intervient comme réparatrice et protectrice du système digestif. Elle apaise les inflammations, remontées acides et ulcérations. En application locale elle se montre efficace contre les aphtes. stimulante des glandes digestives, elle agit notamment sur le foie, le régénère et fluidifie la bile. Cet effet fluidifiant typique des cétones s’observe aussi au niveau du sang. Attention à l’effet cumulatif lors d’un traitement anticoagulant ainsi qu’aux effets potentiellement abortifs.

• Les femmes enceintes doivent s’abstenir d’utiliser cette huile essentielle. L’action anti-inflammatoire du curcuma peut aussi être valorisée pour amoindrir
les inflammations articulaires par des applications cutanées en synergie avec l’huile de calophylle, le katrafay, l’eucalyptus citronné, le combava petit grain ou encore le gingembre frais.

• En cas d’infection, on emploie généralement en aromathérapie des anti-infectieux forts comme la cannelle écorce, le girofle clou ou encore l’origan qui sont aussi agressifs pour les muqueuses et le foie en cas d’usage prolongé. L’huile essentielle de curcuma frais limite ces inconvénients : lors de chaque ingestion, ajouter une goutte à ces huiles essentielle.

• Enfin l’association avec le poivre noir, indiquée en phytothérapie avec le curcuma, n’apparaît pas nécessaire en aromathérapie.

 

Sa fiche d'identité

Curcuma longa (famille des Zingibéracées)

Huile essentielle :

• Obtenue par distillation des rhizomes frais.

• Couleur jaune orangé.

• Odeur caractéristique du rhizome frais, épicée et mielleuse.

MODE D'EMPLOI

L’huile essentielle de curcuma frais s’emploie généralement par voie digestive : 1 à 2 gouttes dans une cuillère à café d’huile végétale alimentaire à avaler en début de repas avec un verre d’eau. Pour les personnes trop réactives à l’ingestion, elle peut être appliquée en massage sur le ventre (2 à 4 gouttes).

On peut aussi l'utiliser en cure de trois semaines à renouveler après une pause d’une semaine (en cure de détoxification printanière par exemple).

Elle peut enfin être utilisée de façon plus ponctuelle pendant quelques jours.

Elle est contre-indiquée chez la femme enceinte.

L'arôme est dans le rhizome

 Plus généralement lié aux organes aériens (feuilles, fleurs, écorce), le processus aromatique opère pour le curcuma principalement dans un organe enfoui sous terre, le rhizome. Ce que l’on observe dans un grand nombre d’espèces de sa famille botanique : les Zingibéracées. En prenant en compte d’autres aspects, cela nous indique des effets sur le métabolisme et la digestion. À cela s’ajoute la couleur orange du rhizome aussi présente à l’extrémité de la fleur. Dans l’esprit des similitudes, cette coloration évoque des propriétés sur le foie et la bile.

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Bio-Info
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité