Bio-info Toute l'information du Bio

L’huile essentielle de katafray

L’huile essentielle est extraite de l’écorce d’un petit arbre des forêts sèches et élevées de Madagascar. Les Malgaches utilisent des tisanes d’écorce dans un but tonifiant et fébrifuge. La composition chimique de l’HE est sans surprise, s’agissant d’un organe producteur lié au bois : une majorité de sesquiterpènes, peu de sesquiterpénols, et quelques autres familles moléculaires très marginales. Mais les sesquiterpènes du Katafray sont uniques. Souhaitons bonne chance à cette espèce qu’il conviendra de gérer intelligemment : le fait d’être un arbre implique une vulnérabilité accrue à l’inconscience et aux appétits humains.  

Propriétés

Cette huile essentielle est anti-inflammatoire et décongestionnante, qualité qu’apprécieront les articulations en souffrance.

De plus, on peut parler à son égard d’une action antihistaminique. Les recherches en cosmétique ont également révélé son action favorable à la couche cornée de la peau, de même que son pouvoir de stimuler les facultés naturelles d’hydratation de la peau. Elle sera souveraine, en association, pour faire reculer diverses dermatoses.

On pense en premier lieu aux dermatoses inflammatoires.

Plan psychoémotionnel

Une odeur boisée bien agréable, assez suave mais un léger aspect poivré la pimente et lui ajoute de la fermeté. À la différence des sesquiterpènes d’une myrrhe ou d’un copahier, extraites de l’oléorésine, l’organe producteur « écorce » (autant dire : le bois) impose son empreinte. Bel exemple d’une identité aromatique liée au bois. C’est de force intérieure qu’il convient de parler ici, bien plus que de simple apaisement. L’excès de sensibilité émotionnelle, les errements d’une réflexion qui tournent en rond cèdent la place à la conscience claire de l’objectif à atteindre, et des moyens à mettre en œuvre. Belle HE à utiliser en massage, en onction, dans la dose de gel douche du matin, en diffusion légère…

 

Fiche botanique
Cedrelopsis grevei

Famille botanique
Des ptéroxylacées

Huile essentielle 
• Obtenue par distillation de l’écorce de l’arbre

• Couleur jaune pâle 
• Odeur boisée, légèrement poivrée

Mode d’emploi
• Sur les articulations en souffrance, testez-la seule, mais surtout ne manquez pas de l’associer aux classiques du genre : HE d’eucalyptus citronné, d’hélichryse, de gaulthérie, de copahier.

• Tonique cutané : l’HE de katafray complètera l’action des HE de myrte vert et de géranium rosat, ténors dans ce créneau. La part aromatique totale n’excèdera pas 3 % dans une crème de base, ou dans de l’huile végétale de rose musquée, entre autres possibilités.
• Dermatoses diverses, allergies cutanées : l’HE de katafray sera associée aux HE de matricaire, tanaisie, camomille romaine, myrrhe… en dilution dans du macérât de calendula, entre autres possibilités (exemple de composition plus élaborée : SynerFluide Harmonisant, de Bioflore).
• Irritations cutanées : on songe ici à des irritations passagères, liées par exemple à une épilation ; un peu d’HE de menthe poivrée (cultivar Hongrie) et d’HE de katafray dans une base de gel d’aloe vera assoupli avec un peu de macérât de millepertuis.

 

 

En savoir plus

 Formation complète (en 5 jours) en aromathérapie par André Bitsas : sessions en mars, mai, octobre et novembre/décembre.

Tél. : 02/538 79 73 et 0475/66 35 62.
Web
www.bioflore.be
Le site comporte également une boutique en ligne, totalement dédiée à l’aromathérapie.
Voir aussi le blog de l’auteur : http://andrebitsas.blogspot.com

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Bio-Info
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité