Bio-info Toute l'information du Bio

II est temps d’adopter le maquillage bio

II est temps d’adopter le maquillage bio

Un teint zéro défaut… pas écolo ?

Pour nous offrir des fonds de teint et des crèmes teintées à la glisse parfaite, l’industrie cosmétique fait appel aux silicones. Ces matières plastiques inertes sont sans réel danger pour la peau mais elles polluent l’environnement. D’autres ingrédients typiques des fonds de teint sont les huiles minérales obtenues par distillation du pétrole ou de schistes. Fruits d’une industrie peu écologique, elles sont réputées comédogènes. Faut-il donc renoncer à uniformiser son teint lorsqu’on se maquille ? Non, des solutions plus naturelles existent : le maquillage minéral et les produits certifiés bio. 

Conseil conso 

Vérifiez la liste des ingrédients de vos produits pour le teint. Identifiez la présence des termes paraffinum liquidum ou petrolatum pour les huiles minérales, et diméthicone ou cyclohexasiloxane pour les silicones.

Si le latin n’est pas votre fort, optez pour un fond de teint certifié bio qui ne contient par définition jamais d’ingrédients synthétiques. Les labels Natrue, Ecocert, Cosmebio, BDIH et ICEA sont les plus courants pour le maquillage.

Fauché(e) ? Résolument accessible avec ses tout petits prix, la jeune marque Avril a développé une gamme de maquillage avec plus de 70 produits certifiés bio. À découvrir sur www.avril-beaute.fr où l’on trouve des vidéos de démonstration très sympathiques.

Jamais sans ma poudre

Le maquillage dit minéral fait la part belle à des poudres minérales naturelles très finement micronisées (mica, oxydes de fer ou de zinc, kaolin…). Exit le fond de teint crème, on applique une poudre teintée ultrafine à l’aide d’un gros pinceau. Les teintes sont plus discrètes mais la tenue sur la peau est parfaite. Le vrai maquillage minéral ne contient pas de corps gras ni d’autres ingrédients et ne peut donc pas être certifié bio. Mais il est 100 % naturel et adapté aux peaux sensibles. 

Conseil conso
La marque française 3 Fées est spécialiste en matière de maquillage minéral. Produits, conseils et infos sur www.3fees.com



Mes yeux et mes lèvres préservés

On savait déjà qu’une femme qui utilise du rouge à lèvre conventionnel consommera plusieurs kilos d’huile minérale (dérivée du pétrole) tout au long de sa vie. Pas très appétissant ! Il est à présent démontré que les satanés phtalates que l’on retrouve dans beaucoup de produits de maquillage (fards, rouges, gloss ou produits pour le teint) ont un rôle de perturbateur endocrinien. Pire, selon une étude du Dr Natalia Grindler, les femmes fortement exposées aux phtalates sont ménopausées prématurément. Pour la bouche et pour les yeux, si délicats, on opte donc sans hésitation pour des formules certifiées bio qui garantissent l’absence de substances polémiques. On peut aussi se fabriquer un baume à lèvre soi-même (voir recette). 

Conseil conso

La marque Terrabio propose des fards à paupière bio enrichis en huiles végétales pour le soin de la paupière. Infos et points de vente sur www.terrabio.net

Très pro, la marque Santé kosmetik propose des rouges à lèvres bio d’une excellente tenue. En magasins bio. Points de vente sur www.bleu-vert.fr

Recette maison pour un brillant à lèvre rouge-rosé 

Faites fondre au bain-marie 2 cuillères à soupe d’huile de macadamia, 1 grosse cuillère à café de cire d’abeille en pastilles et 1 cuillère à café de beurre de karité. Une fois le mélange homogène, retirez du feu et ajoutez progressivement 1 cuillère à café de jus de betterave. Pour un rose plus soutenu, comptez 1 cuillère à café de jus en plus. Avant que le baume ne se fige, ajoutez 2 gouttes d’huile essentielle de géranium pour le parfum et la conservation. Touillez et versez dans un petit pot désinfecté. Laissez reposer 24 heures au réfrigérateur avant utilisation avec un pinceau à lèvre.

Plus d’infos

Retrouvez Julien sur son blog vidéo pour des conseils pratiques sur la beauté au naturel : www.lessentieldejulien.com

Suivez aussi les formations de Julien pour une beauté plus naturelle avec les huiles essentielles au sein du Collège d’Aromathérapie Dominique Baudoux : www.college-aromatherapie.com

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Bio-Info
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité