Bio-info Toute l'information du Bio

Pourquoi les Français mangent-ils plus bio?

Pourquoi les Français mangent-ils plus bio?

(Première version : janvier 2015.)

Bonne nouvelle : l’alimentation bio devient de plus en plus abordable ! Résultat logique : le nombre de consommateurs d’aliments biologiques augmente d’année en année. Selon le dernier baromètre de l’Agence bio (janvier 2015), en 2013, 75 % des Français avaient consommé bio, dont 49 % au moins une fois par mois; en 2014, cette proportion est passée à 62 %. Corollaire logique, toujours selon l’Agence bio,  le nombre de non consommateurs diminue significativement : seulement 12 % des Français ont déclaré ne pas avoir consommé de produits biologiques en 2014 (alors qu’ils étaient 25% en 2013, 35 % en 2012 et 46 % en 2003).

Avec une progression considérable du marché dans la grande distribution, les aliments bio ont gagné de nombreux rayons. Fini le temps où on ne trouvait du certifié que dans les épiceries ou magasins spécialisés ! Même le hard-discount en propose.

Des cancers spécifiques aux pesticides

Si les consommateurs sont autant en demande de bio, c’est parce qu’ils mesurent l’impact nocif des pesticides sur la santé. Or les légumes et fruits bio permettent d'être jusqu'à dix fois moins exposé aux résidus de pesticides. L'enquête de l'émission Cash investigation de février 2016, « Produits chimiques : nos enfants en danger » a encouragé les ONG à poursuivre leurs actions de sensibilisation. Le 21 avril 2016, l'organisation Générations futures publie par exemple cette carte de France, qui concentre des témoignages de victimes des produits phytosanitaires.

L'impact des pesticides dangereux sur la santé ne fait plus de doutes, à commencer par la santé des agriculteurs. L’étude Agrican, par exemple, menée depuis 2005 auprès de 180 000 agriculteurs affiliés à la Mutualité sociale agricole (MSA) avait été présentée fin octobre 2014 à l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) dans le cadre d’un colloque sur les polluants chimiques. Elle a démontré un risque plus élevé de développer certains types de cancer en fonction de leurs exploitations et des pesticides utilisés… Elle rapporte aussi un nombre particulièrement élevé chez les hommes de myélome multiple, un cancer touchant les cellules qui produisent les cellules du sang, et de mélanome cutané, un cancer de la peau, chez les femmes.

Manger bio pour plus d'antioxydants

Mais dans l'achat bio des Français compte aussi, en plus de la protection de l'environnement, la qualité d’une nourriture produite le plus naturellement possible. Sur ce point, les études ne sont pas toujours concluantes, avançant des différences peu marquées de nutriments (vitamines, minéraux) entre les fruits et légumes biologiques et conventionnels. En revanche, plusieurs études révèlent une teneur en antioxydants plus élevée dans les produits issus de l’agriculture biologique. Le non-usage de pesticides et fongicides forceraient les plantes à développer davantage de phytonutriments pour faire face aux agression. Et ces phyto-micro-constituants ont un effet protecteur. 

« Les  consommateurs bio réguliers ont de multiples motivations.  Dans  le  trio  de  tête,  on retrouve la préservation  de la santé (62%), de l’environnement (57 %) ainsi  que  la qualité et le goût des produits (48 %)», confirmait l'Agence bio en 2015.  

 

À lire sur notre site :

Les dessous de la consommation locale

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Bio-Info
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité