Bio-info Toute l'information du Bio

Recettes lacto-fermentées

Recettes lacto-fermentées


Carottes lacto-fermentées au gingembre

Pour 1 bocal de 1 litre • Temps de préparation : 15 minutes. 

Ingrédients 4 grosses carottes • sel • 2 cuillères à café de poudre de gingembre • eau non chlorée.

1. Lavez les carottes, épluchez-les et râpez-les. Utilisez une râpe assez grosse, car elles ne doivent pas être râpées trop finement. 2. Tassez une poignée de carottes râpées au fond du bocal, saupoudrez de sel et de poudre de gingembre, ajoutez une autre poignée et recommencez l’opération jusqu’à ce que le bocal soit plein. 3. Ajoutez de l’eau jusqu’à recouvrir les carottes et tassez de nouveau pour retirer toutes les bulles d’air. 4. Fermez le bocal et laissez-le 3 jours à température ambiante avant de le conserver 1 mois dans un endroit frais, sec et sombre. 5. Au bout d’un mois, vous pouvez l’ouvrir et consommer les carottes. Ces dernières peuvent se conserver 6 mois en bocal fermé dans un endroit frais et sombre.

 

Chou rouge lacto-fermenté

lactofermentation-karen-chevallier-cuisine-saine-bio-info

Pour 1 bocal de 1 litre • Temps de préparation : 
20 minutes • Temps de repos : 1 mois

Ingrédients 1 petit chou rouge bio • thym • eau non chlorée • sel.

1. Ôtez le cœur du chou, coupez-le en 4 et râpez-le finement. 2. Ébouillantez un bocal d’un litre muni d’un joint et laissez-le sécher. 3. Déposez-y le chou râpé avec quelques brins de thym. Tassez bien si besoin avec un pilon. 4. Recouvrez le chou d’eau, salez et fermez le bocal. Si vous utilisez de l’eau du robinet, laissez-la quelques heures dans une carafe ouverte pour que le chlore s’évapore. 5. Laissez 3 jours à température ambiante, puis 1 mois au frais (dans la cave ou le cellier). 6. Ce mode de préparation vaut pour tous les légumes : essayez avec la betterave, la carotte, le chou blanc, le concombre ou encore le céleri-rave.

 

 

Astuces

Le fruit lacto-fermenté du Japon

• Si vous souhaitez profiter des légumes lacto-fermentés sans vous préoccuper de leur préparation, vous pouvez les acheter en magasin bio au rayon des conserves. La marque Nutriform en propose plusieurs sortes : carotte, mélange de légumes, betterave, chou rouge, chou blanc, radis noir ou encore céleri. De quoi varier les plaisirs !

• L’avantage de les faire soi-même est que l’on peut choisir les aromates et inventer les mélanges : carotte et gingembre, mais aussi concombre et anis ou encore betterave et laurier, entre autres exemples.

• Les fruits aussi peuvent être lacto-fermentés. 
Au Japon, les prunes d’umé le sont pour obtenir l’assaisonnement caractéristique d’umébosis. Ces prunes soulagent les nausées des femmes enceintes.

(Photos et recettes : Karen Chevallier)

 

Karen Chevallier est rédactrice, photographe culinaire et consultante en cuisine bio. Elle est l’auteur du blog Cuisine saine, où elle propose une cuisine familiale inventive et savoureuse. Les recettes qu’elle crée pour Bio Info sont exclusivement sans gluten et sans produits laitiers. Info : www.cuisine-saine.fr

karen-chevalier-chroniques-cuisine-saine-bio-info

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Bio-Info
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité