Bio-info Toute l'information du Bio

Sélection : mes courses équitables

Sélection : mes courses équitables

Riz

Autour du Riz : après la Thaïlande, le Cambodge

En 2011, La Compagnie du riz fêtait les vingt ans de son premier programme de culture de riz biologique, initié au nord de la Thaïlande avec le soutien du gouvernement thaïlandais et du Rice Institute of Bangkok. Un anniversaire important pour l’entreprise iséroise, qui commercialise depuis onze ans le riz biologique issu de ce programme. Sous la marque Autour du Riz, elle propose une gamme de riz thaï blanc, complet et demi-complet dans différents formats (jusqu’à 10 kg). Au départ, le partenariat concernait une coopérative réunissant des agriculteurs de cinq villages. Aujourd’hui, deux autres coopératives sont impliquées, dont une spécialisée dans le sticky rice (riz gluant). Forte du succès de l’expérience thaïlandaise, l’entreprise française a entamé l’année dernière une collaboration avec deux villages du Cambodge, pour cultiver cette fois du riz jasmin biologique. Afin de garder un contact privilégié avec les producteurs, Magali Bryla et Marcello Vignola, les fondateurs, leur rendent visite régulièrement. Une belle aventure, à suivre sur le carnet de bord de la marque, accessible en ligne. En vente en magasins bio. Infos : www.autourduriz.com.

(Photo : Repiquage du riz au début du cycle de culture annuel chez un producteur thaïlandais qui fournit la marque.)

 

Thé

Les Jardins de Gaïa de l’Alsace au Népal

Mineral Springs « FTGFOP1 SF », Selimbong Muscatel, Rooibos nature, Gaïa Bari et Belle du Yunnan sont les cinq thés emblématiques certifiés biologiques et équitables des Jardins de Gaïa. L’entreprise alsacienne a tissé des partenariats avec une vingtaine de coopératives de producteurs en Inde, en Chine, au Sri Lanka, au Vietnam et en Afrique du Sud. « Les mêmes partenaires depuis quinze ans », précise Cassandre Maury, responsable Produits et Filières. À savoir : la marque vient de nouer de nouveaux partenariats avec des producteurs au Rwanda et au Népal. Parmi les nouveaux thés à découvrir en provenance de ce dernier pays : Le rêve de Pema et Nepali Gold. En vente en magasins bio, salons de thé et par correspondance. Infos : www.jardinsdegaia.com.

 

Chocolat

Sublimer le cacao de Sao Tomé

Légèrement fruité, très bonne longueur en bouche, pas d’amertume ni d’acidité… Tel est le cacao de Sao Tomé, un des meilleurs au monde, selon Bernard Xueref, gérant des chocolats Frigoulette. « Nous achetons la couverture (pâte et beurre de cacao, ndlr) bio et équitable à un fournisseur exclusif, l’entreprise Kaoka », explique-t-il. Kaoka commercialise ses propres tablettes, une référence en magasins bio. La spécialité des chocolats ­Frigoulette : des chocolats capiteux, mélange audacieux d’un chocolat sans matières grasses ajoutées avec de l’alcool (eau-de-vie mirabelle, framboise, poire mais aussi rhum, Chartreuse) ou du vin (clairette de Die). Grâce à un procédé spécifique, l’alcool n’est pas encapsulé dans le chocolat comme cela se fait plus couramment, mais incorporé directement dans la matière. À goûter ! En vente en magasins bio, épiceries fines et sur internet. Infos : www.chocolats-frigoulette.fr.

 

Café

Un arabica chez Dagobert

Depuis quinze ans, David Gobert torréfie de manière artisanale des cafés bio et équitables. Si à la création de son entreprise Cafés Dagobert, basée dans l’Ain, il travaillait en direct avec les producteurs, il passe désormais par un intermédiaire, la Maison Jobin, mais sélectionne toujours les coopératives avec qui il collabore. Parmi les cafés préférés de la clientèle, le Moka Sidamo d’Éthiopie et le Honduras 100 % arabica. Ajoutons ce petit nouveau, corsé, terreux et chocolaté : le Sumatra Mandheling 100 % arabica, en provenance des hauts plateaux d’Indonésie. En vente en magasins bio. Infos : www.cafesdagobert.com.

 

Fonio

Avec Gaïa, on en fait un gâteau

Cette céréale très ancienne, cultivée et consommée en Afrique de l’Ouest, est encore méconnue chez nous. Éthiquable a tenté de faire connaître le fonio il y a près de dix ans, mais, le succès n’étant pas au rendez-vous, elle ne le commer­cia­lise plus. Rachel Revesz, gérante de la société Gaïa, implantée dans le Tarn, croit en cette céréale dépourvue de gluten et facile à cultiver en bio. Avec l’aide de l’ONG L’Orange bleue, elle a créé une filière avec des producteurs du Burkina Faso. « Avec son goût de savane et de noisette, le fonio se marie très bien avec des champignons et avec la farine de fonio, on peut réaliser de délicieux gâteaux », défend-elle. À tester ! En vente en magasins bio. Infos : www.gaia-essene.over-blog.com.

 

Karité

Notre cœur bat pour Karethic

Très utilisé par l’industrie agroalimentaire et cosmétique, le beurre de karité est en général raffiné, c’est-à-dire sans acides gras, et donc sans ses vertus désinfectantes, anti-inflammatoires et antioxydantes. L’arbre de karité pousse à l’état sauvage en Afrique. La collecte des amandes, extraites de ses fruits, et leur transformation en beurre sont le plus souvent effectuées par les femmes, détentrices d’un savoir-faire ancestral. Lors d’un voyage au Bénin, Carole Tawema a découvert que des coopératives étaient déjà constituées au nord, mais que, malgré plusieurs tentatives, le beurre de karité non raffiné « était vendu deux fois moins cher que le coût de production et ne trouvait pas de marché ». En 2007, elle décide avec sa sœur de faire connaître ce karité pur et le savoir-faire traditionnel associé à sa fabrication. Karethic naît en 2010 avec l’appui du groupe Ekibio. Résultat : une gamme de cosmétiques à base de beurre de karité pur certifié bio, qui donne du travail à cinq cents femmes réunies dans douze coopératives. Afin de préserver la ressource (le beurre de karité devient une alternative à l’huile de palme) et apporter un revenu complémentaire aux populations locales, trente ruches ont été installées sur place pour produire du miel de karité. Première récolte en juin 2015 ! En magasins bio. Infos : www.karethic.com.

 

À savoir : 

Le café et le chocolat, produits emblématiques du commerce équitable, sont en général transformés en Europe. Dans le cas du café, la torréfaction est effectuée hors du pays de production pour des raisons de conservation. En revanche, le riz, le quinoa et le sucre sont dans la plupart des cas transformés et conditionnés dans les pays producteurs. 

 

Des sites pour acheter en ligne : 

www.artisansdumonde.org
www.ethiquable.coop
www.altereco.com
www.altermundi.com

 

À lire sur notre site : 

Commerce équitable : où en est-on en France ?

Commerce équitable et produits bio, une association évidente

L’équitable « nord-nord », 
un axe pour redévelopper le local

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Bio-Info
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité