Bio-info Toute l'information du Bio

Produits de la ruche : comment choisir son miel ?

Produits de la ruche : comment choisir son miel ?

Alors que leurs vertus thérapeutiques sont de mieux en mieux mises en évidence par des études scientifiques, les miels ne sont pas toujours égaux en terme de qualité. Par ailleurs, la production française peine à répondre à la forte demande des consommateurs. Comment faire le bon choix, et quelles sont les bonnes questions à se poser ?

Les abeilles et le miel qu’elles produisent, entre autres richesses, sont une aubaine pour notre santé. Cependant, leurs conditions de vie sont devenues particulièrement difficiles, et leur existence est aujourd’hui menacée. Aux facteurs environnementaux s’ajoutent des conditions climatiques compliquées, sinon catastrophiques pour la récolte de miels en France, et donc, pour les produits de la ruche qui en découlent. Les tonnages n’ont jamais été aussi faibles (16 000 tonnes de miels produits en 2013 pour environ 40 000 consommées) et les prix s’envolent. Conséquence : la chasse aux trésors des abeilles risque de se transformer en chasse à la qualité, impliquant un accroissement des fraudes à la qualité bio, à l’étiquetage et/ou à l’adultération (ajout de sucres) notamment pour les miels d’importation.

Les circuits courts garants de la qualité du miel

Malgré la diminution dramatique de la production française, il est encore possible de jeter son dévolu sur des miels français. Mieux encore, de privilégier les circuits courts, souvent garant d’une fraîcheur et d’une transparence. Si on ne veut pas tomber dans l’intégrisme du tout local, on peut néanmoins opter pour des miels importés, notamment d’Europe, à condition que l’origine géographique soit spécifiée (obligatoire pour les bio). Les miels avec mention « Mélange de miels UE et hors UE », bien qu’autorisés, sont à bannir pour le moment. Leur traçabilité est faible, sinon nulle.
Comme nous l’indique Paul Schweitzer, du Laboratoire d’analyses et d’écologie apicole des miels Cetam Lorraine, « tous les miels de l’année achetés chez un apiculteur présentent ainsi un test à la peroxydase positif, alors que pour 90 % des miels de la grande distribution, il est négatif (...). Finalement, les consommateurs qui achètent ces miels consomment des produits qui restent conformes légalement, sont parfaitement comestibles mais ne présentent plus de véritables intérêts pour la santé ». Il note aussi qu’au moins 10 % des miels premier prix de la grande distribution font l’objet d’ajout de sucres. Toujours sans parler des conditions dans lesquelles ils ont été produits, récoltés et stockés.


Les bonnes questions à poser à son apiculteur

Quand ce miel a-t-il été récolté ?
Un miel de moins de 12 mois conserve pleinement ses qualités les plus actives et fragiles.

Quel est son taux d’humidité ?
Entre 15 et 20 % d’eau, c’est correct.

Quelles sont les fleurs butinées ?
Par exemple, ne pas confondre lavandin et lavande fine, généralement plus sauvage, donc moins sujette aux éventuels intrants chimiques. Dans tous les cas, mieux vaut éviter les miels de ruchers situés trop près de zones industrielles ou de grandes cultures.

Avec quels produits soignez-vous vos abeilles ? À quels moments ?
En principe, quels que soient les produits utilisés, aucun ne doit avoir été administré dans les 2 mois qui précèdent la récolte.

Quel est le taux de fleurs de thym dans ce miel de thym ?
Les apiculteurs disposent normalement d’analyses de leurs miels monofloraux (au moins 80 % d’une même fleur) et peuvent vous répondre. A contrario, certains miels « toutes fleurs » sont à dominante d’une fleur, sans atteindre les 80 %.

Rappelons aussi que, légalement, la date limite d’utilisation (DLU) est de deux ans après son conditionnement . Préférez enfin un conditionnement en pot de verre, qu’il est recommandé de conserver à l’ombre, la lumière étant un facteur de détérioration prouvé.

 

À lire sur notre site :

Le miel, excellent pour la santé !

Produits de la ruche : le miel bio pas encore à la fête

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Bio-Info
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité