Bio-info Toute l'information du Bio

Filet de sole fourré

Filet de sole fourré

Matériel 

• Cuiseur vapeur couteaux chinois, d’office et filet de sole blender. 

Ingrédients pour 4 personnes

• 4 beaux filets de sole “2” 200 gr de choucroute nature crue 4 fins quartiers d’une pomme acide. 
Pour la crème de betterave 
2 petites betteraves rouges en gros dés • 4 échalotes en lamelles grossières • 2 à 3 baies de genévrier • Fleur de sel selon le goût • 1 à 2 c.s. d’huile d’olive • 1 c.s. d’huile de pépins de courge • 1 filet de jus de citron. 
Pour la sauce crue 
Fleur de sel selon le goût • 4 à 8 c.s. d’huile d’olive • 1/2 citron pelé à vif et concassé • 1 branche de romarin haché fin. 
De plus 
Quelques pincées de graines germées de coriandre ou de poireau et de pousses de moutarde (facultatif).

Méthode

Cuisez les ingrédients de la crème de betterave 20’à la vapeur et ensuite mixez-les au blender avec les huiles, le jus de citron et la fleur de sel jusqu’à l’obtention d’une crème lisse et onctueuse. Réservez au chaud.
• Cuisez les filets de sole fourrés à la choucroute 8’à la vapeur. Assemblez les ingrédients de la sauce crue et bien mélanger.
• Dressez la crème sur le fond d’assiettes préchauffées, au centre dressez le poisson fourré et nappez la sauce crue.
• Décorez avec des graines germées et les pousses.

Commentaire

Ce plat de fête convient bien en entrée dans un menu de plusieurs services ; ce n’est évidemment pas la pratique la plus courante en Alimentation Vive.

Pour des raisons de qualité et de facilité de digestion, nous préconisons de faire des repas “plat unique”. Moins le nombre des ingrédients mélangés est important et plus la digestion sera facilitée. Ceci, pour une dépense digestive minimale de la part de notre organisme avec un rendement nutritif qualitativement bien plus élevé.

Un autre avantage des repas “plat unique” est que si les ingrédients sont bien associés entre eux, on peut manger jusqu’à satiété sans risquer de prendre du poids. En effet, nos intestins sont conçus pour un volume déterminé d’aliments pour que la sensation de réplétion se déclenche. Si nous remplissons ce volume avec des aliments trop riches ou trop mélangés, notre organisme encombré peine à les métaboliser et a tendance à stocker le surplus, avec les conséquences qu’on imagine facilement !

La règle étant de respecter les associations alimentaires, sans trop mélanger d’ingrédients différents, de faire la part belle aux aliments cellulosiques (fruits et légumes selon le cas) et de minimiser les apports d’aliments énergétiques (viandes, poissons, œufs, laitages, graines de toutes sortes, farineux et avocats).

Le ratio idéal étant de 80 % – 20 %. Faire la fête est important également, tout est dans la dose ! 

Alimentation vive selon Pol Grégoire

Pour en savoir plus sur les activités de l’Alimentation vive : 
polgregoire@skynet.be 
www.polgregoire.org
www.polgregoiredvd.be

 

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Bio-Info
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité