Bio-info Toute l'information du Bio

À Rio, déception pour la France, réussite pour le Nord-Pas-de-Calais

À Rio, déception pour la France, réussite pour le Nord-Pas-de-Calais

Julie Nicolas est responsable communication et stratégie au Centre de ressource du développement durable (CRDD). « On a surtout parlé du sommet de Rio comme d’un échec : c’est le cas au niveau des États. Mais pour les collectivités, c’est une vraie réussite. Nous sommes revenus de Rio avec une vraie dynamique à enclencher dans la région. » « On n’aura pas trouvé les réponses à toutes nos questions, mais la conscience de l’urgence d’une seconde étape se renforce », précise Myriam Cau, vice-présidente Europe Écologie au conseil régional. Aujourd’hui, élus et associations parlent de « coopération décentralisée ». « Une série de partenariats vont se dessiner. La principale idée de l’après-Rio c’est que c’est à chacun de définir ses objectifs et de s’y tenir », ajoute Julie Nicolas. 

Si les objectifs ne sont pas encore concrets, une chose est sûre : la délégation de Rio veut être dorénavant plus ambitieuse dans les projets qu’elle proposera. 

« Il faut sortir de la logique de “pansement”. Le développement durable doit être plus structurant. On va arrêter d’attendre l’État, pour agir », résume Pierre Radhan, expert pour le plan Climat. L’un des premiers pas pourrait être une redéfinition du schéma régional d’aménagement et de développement du territoire.  

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Bio-Info
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité