Le salon du Made In France – MIF Expo

PUBLIÉ LE 22 octobre 2018
 

Présidente et fondatrice du MIF Expo, Fabienne Delahaye nous présente la 7ème édition du salon qui se tiendra du 10 au 12 novembre prochains Porte de Versailles à Paris, pour 3 jours dédiés au Made In France

Fabienne Delahaye, comment vous est venue l’idée de créer un salon pour promouvoir les produits français ?

« Mon métier d’origine, c’est d’inventer des nouveaux concepts de salon et de créer les événements ex nihilo : quand j’ai le sentiment qu’il existe un manque dans tel ou tel secteur, je crée un salon pour promouvoir ce marché. C’est, en quelque sorte, un métier que je me suis inventé.

La désindustrialisation entamée depuis des décennies, les mauvais chiffres sur l’emploi, la désertification des territoires m’ont donné envie de promouvoir les entreprises qui, en fabriquant en France, préservent les emplois et les savoir-faire. Quoi de mieux qu’un salon pour favoriser une rencontre entre des consommateurs et des fabricants ? L’idée étant, modestement bien sûr, de participer à une sorte de cercle vertueux. Plus de chiffre d’affaires pour une entreprise, c’est plus d’investissements pour plus d’emplois.

Ainsi, tout est fait sur le salon pour favoriser l’acte d’achat, à commencer par les invitations offertes sur préinscription ou le remboursement du droit d’entrée de 10 euros à tout visiteur qui achète un article sur le salon. Ajoutons aussi que favoriser l’achat et la production Made in France c’est réduire les effets néfastes liés au transport des marchandises importées qu’il faut bien réacheminer ».

Fabienne Delahaye, quelles sont les spécificités de l’édition 2018 du MIF Expo ?
« Sur plus de 450 exposants, on compte chaque année environ 30% de nouveaux arrivants. Il me tient à cœur de suivre et de défendre des marques sur le long terme, tout en laissant de la place pour les découvertes. Cette année, c’est la région Auvergne Rhône-Alpes qui est mise à l’honneur : elle aide 80 entreprises à financer leur participation au salon et nous tenons à encourager ce genre d’initiative.

De plus, dans le cadre du salon, nous organisons un cycle de conférences. Cette année « Produire en France, produire en région, ou comment le made in France peut-il sauver la France ? », « La grande distribution et le Made in France », « Les enjeux de l’intelligence artificielle » ou encore une conférence animée par l’un de nos (ex)Ministres les plus engagés sur la thématique du Made in France, Arnaud Montebourg, qui viendra nous parler de la démondialisation. Chef d’entreprise aujourd’hui, il est un des rares ex-personnages politiques à s’être lancé dans une aventure industrielle écocitoyenne. La marque de miel « Bleu Blanc Ruche », au travers de laquelle il s’engage dans le combat pour la préservation des abeilles ou encore la création de l’Ecole de hautes études apicoles pour un miel origine France certifié en sont les meilleurs exemples ».

N'hésitez pas à consulter ici le programme des conférences du salon.

 

Quels sont vos coups de cœur cette année sur le salon du Made In France, Fabienne Delahaye ?

  • FUTAINE ( Emplacement G40 ) : « Cette marque de literie, linge de lit, linge de bébé et d’articles de relaxations, est labellisée BIO. Elle est pour moi l’occasion d’expliquer les intérêts de porter « BIO » en plus de manger BIO. Tout d’abord, notez que le confort et la douceur des tissus biologiques sont exceptionnels et qu’avec eux, vous avez la quasi certitude de ne pas faire d’allergie car aucun produit de traitement chimique, pouvant être absorbé par la peau, n’y est ajouté. De plus, la marque « Futaine », comme les autres marques de textiles BIO, n’alimente pas la production mondiale d’OGM extrêmement consommatrice d’eau et dévastatrice pour l’environnement. www.futaine.com

  • 1083 ( Emplacement D03/E03 ) : « Cette marque de prêt-à-porter BIO qui mise sur le recyclage de fibres et la fabrication éthique ( jeans et chaussures ) s’est emparé d’un marché intéressant, celui du Made In France pour enfant. Elle répond à un vrai besoin d’économie et de place de stockage en proposant des vêtements à louer. Je trouve le concept tellement original, intelligent et utile ! ». www.1083.fr

  • LA PROVENCALE ( Stand G32-H35 ) : C’est une gamme de soins certifiés BIO, exigeantes en termes de qualité et d’efficacité, basée sur les vertus de l’huile d’Olive.

 

Fabienne Delahaye, que répondez-vous à ceux qui trouvent le Made In France trop cher ?

« C’est une vraie question de consommation qui en appelle d’autres. Vaut-il mieux privilégier la quantité ou la qualité ? Cumuler les articles à bas prix et les renouveler indéfiniment coûte-t-il vraiment moins cher qu’investir un peu plus dans un produit de qualité durable ?

On ne parle pas assez de la qualité des produits français, au contraire des Allemands par exemple qui savent si bien promouvoir la fameuse « Deutsche Qualität », largement et intelligemment mise en avant par les services marketing.

Je pense aussi qu’il faut reconsidérer la notion de prix sur une étiquette. Que comprend-elle exactement ? Inclut-elle les coûts payés par chacun d’entre nous et chaque année pour compenser la perte de nos emplois, inclut-elle le coût environnemental généré par le transport des marchandises que l’on importe, inclut-elle les coûts sanitaires liés

à l’utilisation de matériaux parfois toxiques, interdits en France, que l’on retrouve régulièrement dans les composants des jeux de nos enfants ou de nos vêtements ? Tous ces coûts sont bien répartis sur l’ensemble de la collectivité sous forme de charges sociales, de CSG, d’imposition diverses. Je serais curieuse de connaître le vrai prix à payer si l’ensemble de ces coûts étaient ajoutés à notre fameuse étiquette « pas chère ».

Quels sont vos projets pour l’édition 2019 du MIF Expo, Fabienne Delahaye ?

« J’ai déjà réservé notre emplacement au parc des expositions de la Porte de Versailles pour l’année prochaine mais pour le moment je reste concentrée sur la version 2018 qui arrive à grands pas. Mais j’ai un souhait : j’aimerais que la réindustrialisation de la France soit une priorité nationale ! ».

 

Pourquoi avoir choisi un titre de salon en anglais ?

« Parce que « Made in France » figure aujourd’hui dans tous les dictionnaires. La langue évolue et nous utilisons au quotidien des expressions d’origine anglaise : nous disons par exemple « Bon weekend » et non pas « Bonne fin de semaine ». De la même façon la locution « Rendez-vous » est utilisé par les américains, avec un délicieux accent. Et ce rendez-vous c’est du 10 au 12 novembre à Paris Porte de Versailles ».

EN PRATIQUE :

Le site : http://www.mifexpo.fr
Téléchargez votre invitation sur : http://www.mifexpo.fr/visiteurs/new

Emilie Brigand