Bio-info Toute l'information du Bio

La bourse ou la vie

La bourse ou la vie

On pourrait résumer ainsi l’incroyable démarche de l’Équateur, qui pour renoncer à exploiter les réserves pétrolières considérables situées dans le parc naturel de Yasuni, a demandé à la communauté internationale de compenser financièrement le manque à gagner – estimé à 7,2 milliards de dollars ! – en lui versant la somme de 3,6 milliards de dollars sur quinze ans.

Ce territoire, désigné réserve de biosphère mondiale par l’UNESCO en 1989 et peuplé d’Indiens Waorani, représente un des plus riches réservoirs de biodiversité au monde. Exploité depuis 1972 pour son pétrole, il a néanmoins réussi à préserver son intégrité grâce à cette manne internationale improbable pour laquelle quatorze pays ont déjà mis la main à la poche ! Payer pour ne pas détruire la vie dans toute sa diversité ? Qui eût cru que cela puisse marcher si le gouvernement d’un pays démuni n’avait décidé de jouer à Robin des Bois pour détrousser subtilement les nantis de ce monde bien décidés à reverdir leur image ? Quels qu’en soient les détails critiquables, le projet a au moins le mérite de montrer que des moyens sont mobilisables quand la cause est noble. 

Source : www.actu-environnement.com

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Bio-Info
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité