Bio-info Toute l'information du Bio

La camomille romaine

La camomille romaine

Le médecin botaniste Jean Thore disait (en 1802) que la camomille noble possède à un degré éminent toutes les vertus des camomilles, qui sont la consolation des hypocondriaques, des hystériques et de tous ceux dont les forces digestives sont affaiblies. Sage et espiègle, elle nous attire par son parfum de pomme doux et sucré, celui du fruit défendu, celui du paradis perdu. Mais à qui vient la cueillir pour la croquer, elle laisse un goût amer… Elle joue avec les opposés, nous invite à aimer l’amer autant que le sucré. Car si aujourd’hui nous avons du mal à l’apprécier, c’est pourtant l’amertume qui nous aide à digérer, à nous tonifier. Consacrées à Râ, dieu du soleil, les camomilles nous invitent à leur ressembler, à allumer le soleil au cœur de soi pour rayonner toute l’harmonie des saveurs réunies de la Vie.  

Propriétés

Système digestif
Tonique amère, stomachique, carminative et antispasmodique, la camomille noble stimule l’appétit, améliore la digestion, soulage ballonnements, foie engorgé et fatigué, et apaise les spasmes du système gastro-intestinal. À forte dose, c’est aussi un excellent vomitif.

Maux de tête, douleur
Excellent antinévralgique, la camomille calme les migraines (surtout celles dues à une mauvaise digestion ou à des règles difficiles), les douleurs de la face (névralgies faciales), les courbatures, les douleurs fébriles de la grippe et les maux de dents.

Inconforts féminins
Spasmolytique et emménagogue, la camomille noble est connue pour soulager les règles douloureuses (dysménorrhée) et les migraines liées à cette période chez la femme. Elle atténue aussi les troubles liés à la ménopause.

Peau
L’infusion de camomille (25 g pour 500 ml, infusé 15 minutes) s’emploie en usage externe comme adoucissant dans diverses dermatoses (dartres, eczéma, escarres…), comme antalgique dans les affections de la bouche, de la gorge et en cas d’irritation oculaire (bain oculaire). Il est aussi réputé en rinçage pour faire blondir les cheveux (5 g pour 500 ml).

Détente, sommeil
Tout comme la mélisse, la camomille noble est une amie bienfaisante pour éviter l’insomnie liée à une digestion lente.

Os, muscles, articulations
La camomille est aussi réputée, en bains ou en macération huileuse, pour décontracter, effacer la fatigue, soulager rhumatismes, céphalées, douleurs névralgiques et musculaires.

Secrets d’une herboriste

Camomille noble ou matricaire (camomille allemande) ? Voici un petit truc pour les distinguer : toute la plante de camomille noble dégage un parfum de pomme contrairement à la matricaire où seule la fleur est parfumée. Autre critère de distinction, quand on effectue une coupe longitudinale d’une fleur de matricaire, le cœur jaune est creux alors qu’il est plein chez la camomille noble.

Infusion apéritive, digestive et antalgique : Faire infuser 10 g de fleur sèche de camomille noble, 1 cuiller à café d’anis vert (semence) et 1 cuiller à café d’angélique (racine) dans 1 litre d’eau bouillante pendant 15 minutes. Filtrer. Boire 1 tasse une demi-heure avant les repas.

Fiche Botanique
Anthémis (Astéracées)

Parties utilisées
Fleurs.

Habitat 
Sol profond, calcaire, caillouteux, bien drainé. Exposition ensoleillée et chaude.

Récolte 
Entre juin et août, avant complet 
épanouissement des fleurs.

Toxicité, précautions d’usage et contre-indications
L’infusion de camomille se prend de préférence en dehors des repas. À doses trop élevées, elle devient vomitive (réduire la dose à la moindre indisposition). Contre-indiqué en cas d’allergie aux astéracées.

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Bio-Info
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité