Bio-info Toute l'information du Bio

Cancer du sein et travail de nuit

Cancer du sein et travail de nuit

Le cancer du sein est la première cause de mortalité par cancer chez les femmes. Le travail de nuit ou à horaire décalé pourrait-il y être pour quelque chose ?

Pour répondre à cette question, une équipe de l’INSERM a comparé la vie professionnelle de 1 250 femmes atteintes d’un cancer du sein et 1 350 femmes non touchées (données issues de l’étude générale Cécile sur les facteurs environnementaux, professionnels et génétiques sur le cancer du sein). Les scientifiques ont constaté une augmentation d’environ 30 % du risque de cancer du sein chez les femmes qui, au cours de leur vie, ont travaillé de nuit. Le risque était encore accru (50 %) chez les femmes ayant exercé une activité professionnelle nocturne pendant plus de quatre ans, ou plus de trois nuits par semaine. L’explication tiendrait à la perturbation du rythme circadien qui gère l’alternance entre veille et sommeil, et régule de nombreuses fonctions biologiques dont les cycles hormonaux.

Source : afp.com  

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Bio-Info
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité