Bio-info Toute l'information du Bio

En finir avec le mal de tête

En finir avec le mal de tête

Les causes d’une migraine sont nombreuses (nerveuses, hormonales, neurologiques ou vasculaires), tout comme leurs facteurs déclencheurs : l’approche des règles, le stress, l’anxiété, le manque de sommeil, la lumière, l’effort physique, sans oublier le coup de chaleur, le coup de froid ou l’exposition répétée à un bruit. À autant de causes, autant de remèdes, mais tout de même quelques règles communes.

Hydratation et huiles essentielles

Pour commencer, buvez abondamment de l'eau, des tisanes ou des jus de fruits : une cause fréquente de maux de tête est la déshydratation, surtout quand il fait chaud. Veillez à ce que votre respiration se déroule bien en quatre temps (inspiration, pause, expiration, pause). Enfin, reposez-vous. De toute façon, quand on a mal à la tête, il est difficile de se concentrer sur quoique ce soit. Si la lumière est douloureuse, n’hésitez pas à reposer vos yeux de force en les couvrant d’un bandeau occultant. Vous pouvez tester à cette occasion la compresse de vinaigre de cidre appliquée sur le front ou, à défaut, de jus de citron salé, à laisser en place quinze minutes et à renouveler jusqu’à ce que la douleur disparaisse.

Les tisanes de lavande, de mélisse, de camomille romaine ou de reine-des-prés, qui contient naturellement de l’acide acétylsalicylique (aspirine), ont des vertus calmantes et relaxantes, et donc anti-mal de tête. Certaines huiles essentielles (HE) sont également réputées efficaces : diffusez de l’HE de lavande ou appliquez sur vos tempes un peu d’HE de menthe poivrée, en prenant bien garde d’éviter le contour des yeux car elle est très irritante. Vous pouvez aussi en diluer 10 gouttes dans 10 ml d’huile végétale d’amande douce et vous masser directement les tempes avec.

Même recommandation avec le baume du tigre, un onguent de la pharmacopée chinoise également pourvu en menthol, à utiliser aussi en onction sur les tempes. Un remède ancien, l’Eau de mélisse des Carmes (en pharmacie), soigne depuis quatre cents ans les migraineux par quelques gouttes sur un sucre. Tout comme le brin de romarin plongé dans un bol d’eau bouillante, aux vapeurs bienfaisantes en inhalation.

Vésicule biliaire ou arthrose cervicale

Si vos maux de tête sont plus spécifiquement associés au changement de saison, il peut s’agir d’un état congestif réactif des sinus, lui-même lié à un mauvais fonctionnement de la vésicule biliaire : une vésicule qui se vidange mal peut tout à fait expliquer une barre douloureuse au-dessus des sourcils. Dans ce cas, c’est en soulageant votre vésicule biliaire que vous soignerez votre migraine, en faisant une cure de radis noir (Raphanus niger). Pour plus de facilité, il existe en solution aqueuse en ampoules (2 ampoules 3 fois par jour).

Le mal de tête peut aussi provenir d’une arthrose cervicale, auquel cas il siège plutôt à l’arrière de la tête. Massez votre nuque avec 2 ou 3 gouttes d’HE de lavande diluée dans la quantité d’huile d’arnica que peut contenir le creux de votre main. Pour un effet encore plus antalgique, ajoutez-y quelques gouttes d’HE de genévrier. Dans tous les cas, une migraine qui s’installe plus de deux ou trois jours nécessite impérativement une consultation médicale. 

 

Automassage

Et si vous testiez la digitopuncture ?

La digitopuncture, inspirée de la médecine traditionnelle chinoise, recommande en cas de mal de tête lié à la digestion ou à l’abus d’alcool de presser le point correspondant au Gros intestin 4. Vous le trouverez en glissant votre pouce le long du bord externe de l’index de la main opposée jusqu’à buter au creux de l’angle que fait l’index avec le pouce. Pressez une dizaine de fois puis tournez vigoureusement dans le sens des aiguilles d’une montre, sur une main, puis sur l’autre.

 

 

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Bio-Info
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité