Bio-info Toute l'information du Bio

Entretenir son vélo

Entretenir son vélo

De principe et de fonctionnement assez simples et rustiques, le vélo est a priori conçu pour durer, à condition d’en prendre soin. Son entretien régulier empêche que les pièces ne s’encrassent et ne s’usent prématurément, maintient un bon état de fonctionnement, donc une meilleure sécurité, et prolonge sa durée de vie. Bien que parfois un peu salissant, l’entretien d’un vélo n’est pas si contraignant qu’on pourrait le croire. En tout cas bien moins que la réparation d’un vélo que l’on a négligé. 

Relevons nos manches

Maintenir son vélo propre

Brosser les plateaux, le dérailleur, les pignons, la chaîne, le pédalier et les roues ;

 Nettoyer à l’eau savonneuse et bien sécher le cadre, la fourche, le guidon, la selle et au moins grossièrement le reste ;

 Éliminer les résidus sur les gommes de freins, avec une soufflette ou de l’air comprimé.

Contrôler régulièrement…

 La pression et l’état des pneus : les gonfler, mettre des rustines, changer la chambre à air ou les roues dès que nécessaire ;

 L’alignement des roues : les redresser éventuellement en jouant sur les rayons ;

 La bonne position et l’état des patins de freins, les remplacer s’ils sont usés ;

 L’éclairage ;

 Les fixations (boulons et vis), l’absence de jeu dans les divers roulements à bille (moyeu, pédalier, direction, pédales) ;

 De temps en temps, faire un nettoyage plus complet et huiler légèrement la fourche, les câbles de freins, le dérailleur, la chaîne et l’axe des pédales. Si le guidon, les freins ou les pédales font du bruit, la solution est généralement de les démonter, nettoyer, graisser puis remonter.

Effectuer une mise au point annuelle

Même sur un vélo peu ou pas utilisé, il est nécessaire de faire un entretien en profondeur une fois par an : démonter les différentes parties, les nettoyer et les graisser, remplacer les pièces usées, en particulier les patins et les câbles de freins, éventuellement la chaîne. Cela peut demander un peu plus de compétences techniques ou de matériel, mais les magasins spécialisés le proposent, ainsi
que les ateliers vélo où l’on peut également apprendre à entretenir et réparer son vélo soi-même (www.heureux-cyclage.org).

 

Boîte à outils

 Un chiffon, une brosse et de l’eau savonneuse (du savon noir dilué) ;

 De l’huile fine pour vélo ou bricolage et de la graisse minérale pour les roulements ;

 Les outils de base de tout bricoleur suffisent pour l’essentiel : tournevis, clés Allen de diamètre 5 et 6 (frein, pédalier, potence), clés plates 8 et 10 (frein, câbles, clavettes), 13 (selle et potence), 14, 15 et 16 (roues et pédales), et pince.

 Pour les pannes et les accidents : des clefs multiples disponibles en magasins spécialisés, couteaux suisses du cycliste, reprennent la plupart de ces outils. Ils sont à compléter par une pompe, des démonte-pneus, ainsi que des rustines, une chambre à air, un câble de frein, des ampoules et des piles de rechange.

Plus de trucs

sur raffa.grandmenage.info

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Bio-Info
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité