Bio-info Toute l'information du Bio

Mon rituel de hammam

Mon rituel de hammam

Utilisé depuis toujours dans les hammams, le gant de kessa nettoie la peau en profondeur en éliminant les cellules mortes, les toxines et en activant la circulation sanguine. On l’utilise toujours sur peau mouillée, en frottant énergiquement et en effectuant des mouvements circulaires. Pour une peau souple et soyeuse, ce gant s’utilise une à deux fois par semaine, seul ou accompagné du célèbre savon noir.

Soin emblématique du hammam, ce savon se présente sous la forme d’une pâte onctueuse, à la belle couleur ambrée et aux arômes purifiants d’eucalyptus. Extrêmement riche en huile d’olive, il purifie la peau et l’exfolie en douceur.

Vapeur et action mécanique

Au hammam, le rituel commence par une immersion d’environ trente minutes dans un espace clos rempli de vapeur chaude et humide. Avant de procéder au gommage mécanique avec le gant de kessa, les femmes s’enduisent le corps de savon noir, qui pose sur la peau tel un masque pendant une quinzaine de minutes. L’action du savon et de la vapeur ambiante assouplit l’épiderme, ouvre les pores et active une sudation bénéfique. Puis, à l’aide du gant de kessa, le corps est frotté jusqu’à élimination de toutes ses impuretés. Le gommage se termine par un rinçage pour éliminer le savon.

Un hammam à la maison

Pour reproduire les bienfaits du hammam chez soi, sous une douche chaude, laissez les pores de la peau s’ouvrir au contact de la vapeur d’eau, prenez une noix de savon, étalez-la sur le gant de kessa puis appliquez-la en massages fermes sur la peau à l’aide du gant. Après l’exfoliation, rincez la peau en continuant de la frotter avec le gant. Une fois la peau séchée, il convient de l’hydrater avec une huile d’argan, un baume à la rose ou à la fleur d’oranger. 

 

Le produit : Gant de gommage Kessah du Maroc, 3,90 €. Disponibilité : janvier 2015. En vente sur www.aroma-zone.com et dans la boutique parisienne de la marque.

Origine. Ce gant de kessa est fabriqué artisanalement au Maroc selon la tradition. Autrefois confectionné en poils de chèvre, il est aujourd’hui réalisé dans une crêpe de viscose issue de fibres végétales et travaillée artisanalement pour obtenir un aspect ondulé à la douce rugosité. Il peut être utilisé seul ou accompagné du fameux savon noir. Ce dernier est obtenu par saponification traditionnelle d’huile d’olive vierge biologique et enrichi en huile essentielle purifiante d’eucalyptus radié.

 

DÉCOUVRIR LA RECETTE 

 

À lire sur notre site : Comment la cosmétique maison refait surface 

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Bio-Info
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité