Bio-info Toute l'information du Bio

Sites de rencontres écolos : 
un amour plus durable ?

Sites de rencontres écolos : 
un amour plus durable ?

Aficionados du recyclage et de la nature, vous ne supportez pas l’idée que votre moitié n’ait pas les mêmes convictions que vous ? Ou le même régime alimentaire ? La solution réside peut-être dans les quelques sites internet qui se sont spécialisés pour faciliter la rencontre entre écolos. Le phénomène nous vient des États-Unis, où les pratiquants sont surnommés les « green lovers ». Depuis une dizaine d’années, il s’est étendu à l’Europe.

Rester entre semblables

Aujourd’hui, on décompte un peu moins d’une dizaine de sites en France, tels que Mygreenlovers.com, Amours-bio.com ou Rencontre.bio. « J’ai créé mon premier site sur ce thème en 2009, car j’avais envie de permettre aux personnes qui partagent les mêmes valeurs de se retrouver », explique Jean-Marc, le créateur de Rencontre.bio. « J’ai voulu que tout soit entièrement gratuit, puisque, pour moi, il s’agit de convictions personnelles. Ce n’est pas du sectarisme, mais je pense que les gens qui vont sur ce type de site ont vraiment des attentes particulières. »
Mais, s’il ne s’agit pas de sectarisme, pourquoi alors chercher à rencontrer des personnes qui partagent les mêmes convictions ? « Je pense que cela permet d’avoir les mêmes rythmes de vie. Être écolo, c’est quelque chose qui prend de la place puisque ça influence la majorité de ses choix quotidiens : ses activités, se déplacer, manger, l’endroit où l’on vit, ses habits… », raconte Diane, 26 ans, encore hésitante pour franchir le pas de la première inscription. « C’est donc plus simple d’être avec quelqu’un qui partage cela plutôt que de l’obliger à devenir comme nous. Il faut faire toutefois attention à ne pas s’enfermer dans une bulle avec des personnes qui ne pensent que comme soi, et en fin de compte, être plus fermé d’esprit qu’ouvert ».

Végésexuels

Il faut dire que trouver son alter-éco n’est pas toujours évident. D’autant plus lorsqu’on pratique un régime alimentaire particulier. D’ailleurs, les sujets sur les couples « mixtes » entre végétarien et omnivore pullulent sur la toile. Peut-on vivre heureux si l’on ne mange pas la même chose ? Oui, répondront certains. Non, diront les extrêmes. Certaines personnes s’identifient même comme des « végésexuels », c’est-à-dire ne pouvant pas avoir des relations intimes avec des personnes non végétariennes ou non végétaliennes !
Ainsi, une étude très sérieuse menée en 2007 par Annie Potts, une chercheuse néozélandaise de l’université de Canterbury, a recueilli les témoignages de 157 végétaliens. Il en ressort que la plupart trouvent jusqu’à dégoûtante l’idée d’avoir une relation sexuelle avec une personne omnivore. Une participante interrogée explique ainsi qu’elle « ne peut même pas s’imaginer embrasser une bouche par laquelle sont passés des morceaux d’animaux morts ». Une autre rajoute : « Je ne pourrais pas être physiquement intime avec quelqu’un dont le corps est littéralement constitué de corps qui ont été tués pour se nourrir. […] Cela relève d’une forme très personnelle de sexualité éthique ».

Des profils variés

Pour ces quelques cas extrêmes, les sites pour écolos prennent sans aucun doute tout leur sens. Mais ces sites ne leur sont pas pour autant exclusivement réservés. En effet, tous les inscrits ne pratiquent pas forcément le câlin aux arbres dans la forêt ! Parmi les usagers, on retrouve aussi bien de simples amoureux de la nature que des passionnés de vide-greniers. Les profils sont en effet très variés et la plupart des personnes qui s’y inscrivent sont en réalité plutôt modérées dans leur mode de vie. « Il y a vraiment de tout », confirme Jean-Marc du site Rencontre.bio. « La plupart, ce sont des personnes qui se lancent sur la vague du bio, tandis que d’autres vivent dans des yourtes tout en étant à la recherche de l’âme sœur ».
En ce qui concerne l’âge, la tranche des 40-60 ans est largement prédominante. Mais il n’est pas rare de voir s’y inscrire des célibataires en quête d’amour vert, qui ont tout juste la vingtaine. De plus, tandis que certains cherchent l’amour passionnel, d’autres sont simplement à la recherche d’une rencontre amicale. En fait, les forums qui accompagnent la plupart de ces sites sont aussi et surtout l’occasion de parler de bio, de médecine douce, de vie saine, de spiritualité et de bien-être. 

 

Partenaire particulier cherche partenaire particulière
Les sites de rencontre cartonnent sur internet. Selon une étude de l’IFOP publiée en 2013, 24 % des Français se sont déjà connectés à un tel site et 40 % se disent prêts à le faire. Le marché est donc en pleine extension et les sites sont prêts à se démarquer pour jouer les entremetteurs. Il en existe ainsi pour tous les goûts : pour aventure extraconjugale, pour les beaux uniquement, pour ceux qui aiment le luxe, pour se retrouver entre personnes d’une même confession, ou de mêmes orientations politiques… Les amoureux de la terre aussi les leurs, en français. Inspirés des sites de green dating anglosaxons comme Greensingles.com ou Green-passions.com, ils promettent une romance "bio" (Mygreenlovers.com) et "sans OGM" (Rencontre.bio) à ceux qui ont déjà donné une partie de leur coeur à la planète.


Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Bio-Info
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité