Bio-info Toute l'information du Bio

Préparer sa peau au soleil : 7 réflexes à adopter pour un bel été

Préparer sa peau au soleil : 7 réflexes à adopter pour un bel été

Mangez coloré et végétal. C'est la meilleure et la plus naturelle des méhodes de préparation au soleil. Les légumes - rouges, orange, verts... - sont riches en caroténoïdes (tomates, poivrons et carottes notamment) et en vitamines A, C et E. La vitamine A protège l'organisme de l'agression des rayons solaires et favorise la production naturelle de mélanine (pigment de l'épiderme qui donne cette couleur halée l'été). À vous salades, melons, abricots, persil, poivrons, tomates, pastèques, fraises, cerises, céleri... Pour profiter de leurs bienfaits, on peut les absorber sous forme de jus à l'extracteur, en y allant progressivement pour ne pas perturber l'organisme. En prime, les tomates, poivrons et carottes dorent légèrement le teint, et, bonne nouvelle, selon une étude de l’Université de Nottingham, ce léger hâle est plus séduisant que celui obtenu après 20 minutes d’exposition quotidienne au soleil : les chercheurs ont établi que la couleur de peau due aux caroténoïdes était plus appréciée que celle due à la mélanine.

Faites le point sur vos attentes. Le bronzage est-il un objectif ? Que voulez-vous vraiment ? Une peau jeune pour longtemps ? Une peau bronzée maintenant ? Une peau saine pour longtemps ? À chacun ses priorités. La plage est un bel endroit pour se reposer et savourer le chant des vagues, mais finalement, est-on obligé de rester étalé quatre heures sur le sable en pleine chaleur pour profiter du paysage ?

Commencez à vous exposer de manière progressive. En clair, on ne passe pas de l'hiver à la grillade prolongée en bord de piscine découverte. C'est brutal pour la peau, qui n'est pas préparée à produire de la mélanine et à résister aux UV. Les funestes cabines solaires ne changeront pas la donne. Ni les autobronzants, même si, bien choisis, ces cosmétiques à l'effet psychologique positif, eux, ne sont pas du tout néfastes. Votre peau a besoin de soleil, mais pas n'importe comment : comme toujours, en douceur et à doses raisonnables. Déjeunez au soleil, sortez en fin d'après-midi, puis vous pourrez vous exposer plus longuement. Deux livres à lire (à l'ombre dans un transat) pour faire le point : l'ouvrage anti idées reçues du Dr Brigitte Houssin, « Soleil, mensonges et propagande » et le classique « Du bon usage du soleil » du Dr Damien Downing.

Faites des gommages réguliers. C'est connu, une peau lisse et débarrassée de ses peaux mortes affichera un hâle plus homogène. Par extension, on favorise tout ce qui aide la peau à se débarrasser des toxines et active la circulation de la lymphe : hammam, brossage au gant de crin ou à la brosse. Pour le gommage, du sucre fin peut faire l'affaire, le bicarbonate de soude, le sel de l'Himalaya ou la poudre de diverses graines et coques (la poudre de graines de pin maritime d'Océopin est une version locale). Un gommage tout prêt qui se charge aussi d'hydrater : le gommage à la poudre de noix de coco de D.Plantes. Julien Kaibeck, fondateur de la Slow cosmétique, nous livre sa propre recette maison : « Un exfoliant minute à tester sous la douche : mélangez 1 dose de marc de café à 1 dose de gel douche et ajoutez 1/2 dose d’huile d’argan. Massez sur le corps humide en mouvements circulaires avant de rincer à l’eau tiède. Pratiqué deux fois par semaine, ce gommage (qui ne bouche pas les canalisations !), rend le teint plus hâlé. »

Hydratez votre peau. De l'intérieur si possible. Si vous avez oublié de boire suffisamment d'eau pendant l'année, c'est le moment de changer. Les compléments qui préparent la peau au soleil contiennent généralement des acides gras qui redensifient l'épiderme, comme ceux présents dans l'huile de bourrache.

Prenez un complément d'antioxydants. Les substances comme les caroténoïdes, le lycopène, le sélénium, la lutéine, le curcuma, l'astaxantine... vont permettre à la peau de faire face plus facilement à l'agression des rayons solaires. Vous pouvez vous tourner vers des formules synergiques ou vers un ou deux ingrédients simples. Le tout est de penser « hygiène de vie » avant de penser « gélules ». On s'y met deux semaines à un mois avant de s'exposer de manière intensive (mais personne n'y est obligé !).

Chez Douceur Cerise, une entreprise qui ceuille ses plantes dans le massif de la Chartreuse, trois ingrédients simples à prendre simultanément sont proposés en plus d'un complément Peau & Soleil contenant ces micronutriments antioxydants (lycopène, bétacarotène, bioflavonoides, acérola...) : l'huile de bourrache, la spiruline et le zinc associé à la vitamine B6. Le label bio est au rendez-vous.

Le laboratoire Salvia, spécialisé dans l'aromathérapie et les plantes, mise de son côté sur le cynorrodon, la baie la plus riche en vitamine C. C'est le totum de ce fruit riche en anti-oxydants et en bêta-carotènes qui est proposé, ainsi on profite des acides gras de ses graines et des nutriments de sa chair (en gélules ou en poudre, 23 €).Une solution complète en une seule plante.

Autre must du genre, l'urucum de Guayapi ! En plus de la protection offerte contre les radicaux-libres, l'urucum pemet de dorer naturellement son teint. L'urucum, plante endémique d’Amazonie aussi appelée roucou ou arbre à rouge à lèvres, contient des caroténoïdes. Sa poudre, traditionnellement utilisée par les indiens d’Amazonie, est utilisée en phytothérapie comme complément alimentaire, mais aussi comme composant de soin pour la peau.

Choisissez votre crème solaire. Ce n'est vraiment pas la panacée pour se protéger du soleil. On ne redira jamais assez : la meilleure des protections reste de s'exposer raisonnablement (15 minutes par jour suffisent pour commence rà profiter des bienfaits du soleil pour la santé), en heures « creuses » (le repère est l'heure solaire, pas celle de votre montre) et en fonction de sa couleur de peau. Autrement, on se place à l'ombre, on porte des vêtements à manches longues comme dans le désert (!) et on se pare d'un joli chapeau à larges bords (panamas, capelines, sombreros...). On réserve la crème solaire dans les cas où tout cela est impossible. Les marques de crèmes solaires que nous conseillons sont Acorelle, Lavera, Biosolis et Phyt's.

 

À lire sur notre site :

Choisir : la crème des solaires en bio

Les huiles végétales du soleil : protectrices, bronzantes et réparatrices !

Shopping : Gambettes halées  

 Shopping : Le savon à l'huile de graines de pin maritime

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Bio-Info
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité