Bio-info Toute l'information du Bio

Bien conserver son savon saponifié à froid

Bien conserver son savon saponifié à froid

Le savon saponifié à froid a son petit « prix à payer » : il « pâte » lorsqu'il touche à sa fin. L'utilsateur a l'impression alors de gâcher une partie de son précieux savon, d'autant plus rageant que les savons saponifiés à froid, avec 100 d'actifs utiles, sont souvent plus chers que les savons usinés classiques. Il existe portant quelques astuces pour en faire la meilleure utilisation : 

D'abord, le porte-savon avec trous est obligatoire pour les savons à froid. Les trous permettront qu'il s'égoutte et réduiront la partie devenue liquide en fin d'utilisation. Le savon, qui sèchera après chaque utilisation, s'usera moins vite. On évite bien entendu de la placer dans les logements à savon du lavabo ou dans un porte-savon sans égouttoir. 

Le savon à froid peut aussi faire un séjour prolongé dans une armoire avant la première utilisation. Contraitement à ce que l'on pourrait croire, il se conserve très bien. Aucun produit qui nécessite un conservateur dans sa composition. Il perdra peut-être un peu son odeur, mais conservé plusieurs mois comme un bon vin en cave, il s'asséchera et tendra à la solidité. 

Enfin, tout pâteux qu'il devient sur la fin, le savon reste utilisable. Astuce d'une incontionnelle du savon à froid, Emilie Jolibois, experte en matières premières chez Aroma-Zone : « récupérez et agglomérez entre eux les restes de vos savons pour en faire une petite boule et attendez que ce nouveau savon que vous avez formé sèche »

 

À lire sur notre site :

Savons : le savon à froid fait recette 

Les artisans du savon à froid se regroupent

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Bio-Info
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité