Bio-info Toute l'information du Bio

Bio jusqu'à la pointe des cheveux

Bio jusqu'à la pointe des cheveux

BEAUTÉ - Cassants, fourchus, gras, abîmés ou clairsemés : nos cheveux sont agressés au quotidien par nos modes de vie. 
Avec un peu de patience, une bonne alimentation, des bons gestes, des produits capillaires naturels et des colorations végétales, on peut retrouver une magnifique crinière.


 

Véritable forêt sur votre tête, 120000 cheveux d’une durée de vie de 3 à 7 ans meurent (50 à 80 par jour) et naissent chaque jour, surtout au printemps et à l’automne. Chacun a une racine, le bulbe, et un terroir, le follicule pileux, qui génère 25 à 30 vies de cheveux. Lorsque le bulbe est mort, la repousse n’est plus possible. D’où l’importance de prendre soin de ce capital capillaire.

La tige est constituée de trois couches: au centre, la moelle, puis le cortex qui renferme des pigments et des fibres de kératine, la protéine qui donne force et souplesse au cheveu, et enfin la cuticule qui, grâce à ses écailles disposées comme les tuiles d’un toit, protège le cortex. Pour évaluer votre santé capillaire, vous devez pouvoir pincer la peau du cuir chevelu facilement, signe de bonne circulation sanguine et d’une bonne élimination des impuretés facilitant les repousses. Par ailleurs, le cuir chevelu ne doit être ni blanc, ni rouge mais d’un joli rose!

Les soins du cheveux par l'alimentation

 Le secret d’une bonne santé capillaire? Une bonne alimentation! Optez pour une diète de type méditerranéen, riche en légumes et en fruits, en bons acides gras et en protéines. Fuyez les excès de sucres et d’aliments raffinés (pizzas, pain blanc, sodas…) à l’index glycémique trop élevé: ils augmentent trop brutalement le taux de sucre dans le sang, entraînant une cascade de réactions hormonales qui, in fine, encrasse le cuir chevelu et entrave la circulation du sang vers les racines. Optez plutôt pour des céréales complètes (indispensables vitamines B). Surveillez d’éventuelles carences en fer (chutes de cheveux, cheveux fins…) et faites le plein de magnésium (amandes, légumes verts, cacao…) et de zinc, un oligo-élément essentiel pour synthétiser la kératine et prévenir le vieillissement prématuré des cheveux (action antioxydante).

En cas de sécrétions de sébum trop importantes, une cause de la dermite séborrhéique, évitez les aliments raffinés industriels qui surchargent le pancréas, ainsi que les aliments acidifiants, dont font partie les laitages. Si vos cheveux sont secs, mangez suffisamment de bons acides gras (poissons gras, huile de colza…). Enfin, pensez à la spiruline, un super-aliment (protéines, fer, chlorophylle, zinc…) qui permet de retrouver de beaux cheveux et ongles après quelques mois (une cuillère à café par jour). Ajoutée en poudre aux soins ou aux shampooings, elle fortifie aussi les cheveux. Enfin, outre l’alimentation, le stress, le manque d’exercice physique ou d’oxygénation impactent aussi la santé des cheveux.

Hydrolats, vinaigre et brosses en bois

On se lave les cheveux bien trop souvent: l’idéal serait un lavage par semaine, voire deux en cas de cheveux gras, car plus vous les lavez, plus ils deviennent gras! Avant le shampooing, gommez votre cuir chevelu une à trois fois par mois afin d’éliminer les impuretés (peaux mortes, pellicules…), d’activer la circulation et de stimuler la repousse (sel fin ou sucre à mélanger à une noisette de shampooing en massage sur cheveu humide). Côté shampooings, optez pour ceux qui moussent peu (signe de douceur), utilisez très peu de produit et rincez si possible à l’eau fraîche pour activer la microcirculation. Si votre eau est calcaire, n’hésitez pas à investir dans un filtre anticalcaire! Pour terminer, le fameux rinçage au vinaigre de cidre cher à nos grands-mères est toujours d’actualité: il resserre les écailles, limite l’excès de calcaire et se trouve bien adapté aux cheveux gras ou à pellicules (rinçage ou vaporisation avec moitié eau, moitié vinaigre). Entre les shampooings, utilisez plutôt des brosses à picots de bois (tek, par exemple): contrairement aux brosses synthétiques, elles n’abîment pas la kératine et évitent l’électricité statique, un piège à pollution.

Pour hydrater vos cheveux naturellement, vous pouvez utiliser régulièrement du gel d’Aloe vera (100% naturel), hydratant et réparateur, ou des hydrolats en sprays quotidiens: bleuet, oranger, lavande pour les cheveux secs et abîmés, rose et laurier pour les cheveux fins et fragiles, genévrier ou géranium pour les cheveux gras. La cuisine recèle aussi des trésors: le miel massé sur cheveux humides hydrate et nourrit, de même que la banane, l’avocat ou le yaourt.

Huiles végétales pour cheveux secs

Plus occasionnellement, les soins nourrissants sont adaptés aux cheveux secs ou cassants. De nombreuses huiles végétales nourrissent les cheveux ou les protègent des agressions (soleil, vent, piscine, eau de mer…): argan ou sapote (cheveux crépus), coco (cheveux secs), jojoba (équilibrante), noix du Brésil (cheveux fins), amande douce (cuirs chevelus irrités), noix de macadamia (tonus des cheveux bouclés) et beurre de karité pour nourrir en profondeur.

Sophie Macheteau, experte en produits de beauté naturels et auteur de nombreux ouvrages, recommande le beurre d’amande pour les cheveux frisés pour son action nutritive en profondeur, le beurre de mangue pour les cheveux secs ou encore, sa préférée, l’huile de piqui à l’odeur délicieuse de fruits de la passion. « Pour aller vite, j’utilise par exemple une demi à une cuillère à café de beurre de karité ou de mangue avec une goutte d’HE d’ylang-ylang et une goutte d’HE de géranium, la veille du shampooing. Le lendemain, je n’ai plus besoin d’après-shampooing ! »

 

À lire sur notre site :

Chutes de cheveux : conseils et recettes d’experts

Soins capillaires : éliminer les toxiques de vos cheveux

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Bio-Info
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité