Bio-info Toute l'information du Bio

Apaiser la peau sensible

Apaiser la peau sensible

Qu’est-ce qu’une peau sensible ?

Sèche, mixte ou grasse, la peau peut être qualifiée de sensible si elle se montre réactive ou inconfortable à la moindre stimulation. L’exemple typique est celui de la peau qui picote et tiraille lorsqu’on y applique des produits formulés avec de l’alcool, des conservateurs irritants (BHT, EDTA…), ou des parfums de synthèse. Un autre exemple courant est celui de la peau qui rougit et pèle en cas de grand froid ou après le rasage. La palette des situations est large et il ne faut pas confondre sensibilité cutanée avec allergie de contact. Dans ce dernier cas, mieux vaut consulter. Ce qui est certain, c’est que la peau sensible est en général une peau au réseau capillaire sanguin déficient qui s’enflamme facilement.

On l’aura compris, il n’y a pas de définition précise de la sensibilité cutanée et celle-ci est surtout le fruit d’un ressenti très variable d’une personne à l’autre. Si vous remarquez que votre peau est inconfortable après l’application d’un cosmétique ou en cas de stress, les soins adaptés à la peau sensible vous conviendront. 

Un état d’esprit zen

Comment désensibiliser la peau réactive ? Il convient tout d’abord de bien analyser le problème de peau avec un professionnel.
Ensuite, certains gestes peuvent aider à atténuer les inconforts.

La peau étant un cerveau étalé, il est intéressant de tenter d’éliminer toute cause de stress qui est en grande partie responsable de l’hyperréactivité cutanée. On respire profondément et lentement par le ventre, on prend son temps, et surtout on fait la paix avec sa peau en n’y pensant plus comme à une chose trop fragile. Devant le miroir, on peut se sourire et s’automasser longuement avec une huile douce aromatisée à 1 % d’huile essentielle d’ylang-ylang, qui calme le feu de la peau et de l’esprit.

Pour atténuer la réactivité du visage, on préconise un masque à l’argile blanche et au miel, à faire une fois par semaine. L’argile blanche (kaolin) ravive l’éclat du teint sans agresser. Le miel bio hydrate, adoucit et apaise la peau fragile. On aromatise ce masque avec de l’huile essentielle de matricaire, la fameuse camomille allemande, qui est une des rares huiles essentielles bien tolérées par les peaux très réactives, et dont la réputation
anti-inflammatoire est bienvenue en cas de rougeurs. 

 

Conseil CONSO :

Le Masque à l’argile blanche d’Argiletz (tube de 100 ml, en magasins bio et parapharmacies) est personnalisable à souhait et convient bien aux peaux sensibles.

La recette du masque à l’argile pour peau sensible :

Dans un bol en céramique, en plastique ou en verre, mélangez avec une spatule :

• 1 cuillère à soupe d’argile blanche (kaolin) en poudre ;

• 1 cuillère à café de miel bio ;

• 4 gouttes d’huile essentielle de camomille allemande, ou matricaire (Matricaria recutita) ;

• 1 ou 2 cuillères à café d’eau minérale ou d’hydrolat de camomille pour faire une pâte onctueuse.

Appliquez la pâte obtenue sur le visage et laissez poser 20 minutes au maximum avant de rincer à l’eau claire. Tamponnez à la serviette et appliquez votre soin hydratant.

Des soins quotidiens adaptés

La peau sensible doit être nettoyée en douceur. On utilisera donc toujours un savon sans savon pour la toilette, et un démaquillage au lait (non parfumé) pour le visage. Se démaquiller avec de l’huile de calendula est aussi un geste adapté car apaisant. On passera ensuite sur le visage un coton imbibé d’hydrolat de rose ou de matricaire pour parfaire la toilette. L’eau de bleuet convient aussi, mais vérifiez bien qu’elle soit pure et naturelle.

Pour l’hydratation quotidienne, les peaux sensibles ont intérêt à opter pour des formulations couvrantes et très hypoallergéniques. À nouveau, l’huile de calendula peut faire office de soin de jour ou de nuit, mais une crème à base de beurre végétal est encore plus protectrice. L’idéal consiste à masser quelques gouttes d’huile végétale sur la peau, et à la couvrir ensuite avec une crème fondante qui protège. Si on a la peau très sèche, on peut même masser sur le visage du beurre de karité seul, en guise de soin de nuit.

Les huiles végétales indiquées en cas de peau sensible sont : le calendula (huile de macération), le noyau d’abricot, l’amande douce (si elle est de bonne qualité) et le
jojoba.  

Conseil CONSO :

• Crème de l’Apicultrice peau sensible, tube 30 ml, chez Ballot-Flurin, en magasins bio.

• Beurre de karité bio, pot 100 g, chez Pranarôm, en magasins bio et pharmacies.

Pour des problèmes de peau plus complexes tels le psoriasis, je vous recommande de lire l'article paru dans alternativesante.fr en cliquant sur ce lien.

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Bio-Info
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité