Bio-info Toute l'information du Bio

Néonicotinoïdes : les abeilles attendront encore

Néonicotinoïdes : les abeilles attendront encore

Les néonicotinoïdes triplent la mortalité des abeilles. C'est ce qu'établit une étude scientifique menée entre 1994 et 2011 sur l'ensemble de l'Angleterre et parue le 16 août 2016 dans la revue Nature Communications.

Heureusement, l'interdiction de ces substances a été maintenue par le Conseil constitutionnel, saisi par une soixantaine de députés du groupe Les Républicains qui souhaitaient, au nom de la liberté d'entreprendre, que cette interdiction soit enlevée de la loi Biodiversité adoptée fin juillet.

1,2 millions de ruches potentiellement décimées

Que l'on ne se réjouisse cependant pas trop vite ! L'interdiction ne sera effective, au mieux, qu'en 2018. Voire en 2020... Alors qu'il y a urgence à protéger les abeilles et les pollinisateurs.

Comme l'a rappelé Gilles Lanio, président de l’Union nationale de l'apiculture française (UNAF) dans un communiqué du 23 juin 2016, « une interdiction totale dans 4 ans, c’est potentiellement 1,2 million de ruches supplémentaires décimées ».

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Bio-Info
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité