Les 8 bienfaits santé d'un bain de mer

PUBLIÉ LE 04 juillet 2016
 

BALNÉOTHÉRAPIE. Un bain de mer est une véritable cure de jouvence pour votre organisme. Sur plusieurs jours, c'est une thérapie ! Et bonne nouvelle : entre 12 et 15 minutes par jour de baignade sont largement suffisantes pour faire le plein d’oligo-éléments et d’énergie. En 8 effets, voici ce qu'apporte un bain de mer à votre santé.

1. Un plein de sels minéraux

Il suffit de 15 minutes de baignade pour bénéficier directement de la parfaite composition minérale de l'eau de mer. Inutile de la boire, à ce stade : des travaux menés à Bordeaux dans les années 1960 (professeur Jean-Jacques Dubarry) ont montré que la pénétration des ions négatifs présents dans l'eau de mer par la peau était augmentée dans une eau de mer chauffée entre 37 et 40 °C : les pores de la peau se dilatent au bout de 15 minutes, laissant entrer les ions négatifs qui agissent immédiatement. Les ions sodium et potassium, par exemple, atteignent les vaisseaux capillaires et parcourent notre organisme, se fixant de manière sélective, là où l'on en a besoin – le magnésium et le potassium dans les muscles, le calcium sur les os.

Cette pénétration transcutanée des ions négatifs augmentée par la température de l'eau a été confirmée dans les années 1970 par le professeur Guelfi, à Rennes. Ces travaux sont cités dans « La Thalassothérapie, Idées reçues » d'Yves Tréguer, médecin et thalassothérapeute (Éditions Le Cavalier Bleu, janvier 2003). La captation des ions négatifs par l’organisme fatigué favorise ainsi le renouvellement naturel des cellules. L’organisme se recharge et retrouve son énergie.

2. Une cure de jeunesse et plus de tonicité pour la peau

« La pénétration de ces ions contenus en grande quantité dans l'eau de mer permet de constituer une réserve dans l'épiderme, qui retarde le vieillissement des cellules et aide au maintien de la jeunesse de la peau. » Si l'eau est fraîche au contraire, la pénétration des minéraux dans l'organisme est moins importante, mais le froid renforce mieux la tonicité de l'épiderme. Pour atteindre les 35 °C, il faut se tourner vers la thalassothérapie. En France, la température de l'eau en bord de mer n'atteint pas les 34 degrés de La Havane en été... et tourne plutôt autour des 15 degrés. Mais l'assimilation des minéraux s'effectue déjà dans une mesure moindre. La richesse de l'air marin en oligo-éléments participe d'ailleurs à la dilatation des capillaires, ce qui augmente les échanges généraux entre l'organisme et le milieu marin.

3. Une plus belle peau et l'apaisement des affections dermatologiques

Le bain d’eau de mer apporte à la peau hydratation, éclat, bonne mine, et accélère la cicatrisation grâce notamment au zinc (anti-inflammatoire). Le sel contenu dans l’eau de mer, lui, a un effet astringent qui accélère la cicatrisation – cela a été documenté par des chercheurs – et exfoliant (on peut d’ailleurs s’en inspirer pour un gommage fait maison), ce qui rend la peau douce et lisse. En thalasso, l’eau de mer (filtrée) soigne les maladies comme l’acné, l’eczéma, l’herpès, le psoriasis, l’urticaire, les irritations et démangeaisons.

4. La détente musculaire et la réduction de vos douleurs

Pour cette raison, nager dans la mer apporte une détente musculaire renforcée par rapport à la piscine. C'est le meilleur moyen de récupérer après une séance de sport et d'éviter les courbatures. L'eau de mer répand dans l’air du brome, qui décontracte les muscles. En cas de pathologies, toujours, la thalassothérapie (eau de mer chauffée et soins complémentaires tels que massages et enveloppements) et les cures thermales (eaux de source) renforcent ces effets. Des études en ont démontré l'efficacité chez des patients atteints de douleurs dorsales (2006), lombalgies (Ligue européenne contre le rhumatisme, 2009), arthrite (2003), arthrose...

5. Un effet relaxant et anti-stress, une humeur plus équilibrée

L'effet relaxant d'un bain de mer s'observe dès dix minutes grâce au bruit des vagues, au flottement dans l'eau et aux oligo-éléments. Une association qui permet de se libérer de nombreuses tensions physiques et psychologiques. La richesse de l'eau de mer en iode permet également de stimuler l’action de la thyroïde, ce qui aide à la diffusion harmonieuse des hormones dans l'organisme. L'air marin est aussi chargé en soufre, qui apaise l'organisme et le moral. À la clé : un effet direct sur la dépression, l'insomnie et les troubles de l'humeur.

6. Une meilleure circulation sanguine et lymphatique

Comme pour les bienfaits sur la peau, la pénétration des minéraux s'associe à la fraîcheur de l'eau et à l'effet de la nage pour réduire les symptômes de jambes lourdes, rétention d'eau, cellulite et mauvaise circulation. Nager dans l'eau salée est un excellent moyen de drainer le corps. Les circulations sanguine et lymphatique sont stimulées, on évacue les toxines et on réduit la cellulite.

7. Des défenses immunitaires boostées

Le phytoplancton, des organismes végétaux qui vivent en suspension dans l’eau, libère dans la mer des composés biochimiques aux propriétés antivirales et antibactériennes. Des recherches ont permis aussi d'évaluer ces effets, même s'il reste encore de nombreux processus biologiques à mettre en évidence. L'eau de mer soulage les affections nasales et si vous êtes bronchitique ou asthmatique, à condition de gérer le choc de la température, un bain de mer vous fera ressentir des effets thérapeutiques instantanés. Chauffée à une température étudiée, l’eau de mer permet d’éviter la transmission des maladies. Mais le système immunitaire est déjà stimulé par une bonne baignade

8. Boire la tasse : plus de bienfaits que de mal !

À ces bénéfices sur la santé s'ajoute le fait que, si vous ingérez sans le vouloir un peu d'eau de mer par le nez ou par la bouche, vous ne ferez que recevoir des minéraux en plus ! Contrairement à une idée répandue, le sel lui-même est présent dans la mer sous une forme qui ne vous fera que du bien. Différent de la forme atomique du sel de table, c'est un sel hautement assimilable. L'eau de mer en ampoules, en injections nasales ou en intraveineuses, en pulvérisations sur la peau ou en boisson est un remède. Ne l'oubliez pas quand vous vous baignez.

Et les microbes ? Il y en a, mais la mer possède de puissants mécanismes d'auto-régénération . « Les virus humains ne tiennent pas dans l'eau de mer , souligne dans cette interview filmée le fondateur et directeur de l'Ecole des sciences biologiques de la santé, le professeur Trino Soriano. Si la mer ne se protégeait pas elle-même, il y aurait des épidémies au bord des plages. »  C'est ce qui explique qu'on peut la boire dans des endroits bien choisis. Pour éviter le bain de miasmes collectif, car les eaux côtières contiennent bien des virus et bactéries, évitez les plages du sud bondées et baignez-vous à marée haute en dehors des heures de pointe. Vous profiterez aussi au mieux des rayons solaires, sans crème ni coups de soleil.

 

À lire sur notre site :

L'eau de mer, un puissant remède

La thérapie marine de René Quinton à aujourd'hui

Crèmes solaires : 
une protection discutable

 

En savoir plus : « La diète du dauphin », du Dr Angel Garcia (en espagnol) ; Professeur Roeck-Holzhauer, au CAEL Nantes ; Université internationale de la mer à Cagnes-sur-Mer (travaux du Pr Maurice Aubert) ; Pr Trino Sorano.

Isabelle Petiot

1 commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant pour publier un commentaire !
Mallnick
06 déc. , 2016, 06:54
Signalez un abus

Rien de mieux que de soigner ses courbatures au thalasso. Que du bonheur pour l' équilibre beauté/minceur parfait.

Répondre

Retour en haut