Besoin de chlorophylle? C'est la klamath qu'il vous faut !

PUBLIÉ LE 18 août 2016
 

NATURO. Si les micro-algues ne possèdent pas tous les pouvoirs qu'on leur prête, elles ont des atouts dont on aurait tort de ne pas profiter. Parmi les trois plus conseillées par les naturopathes, la klamath est la plus riche en chlorophylle. Elle est aussi considérée comme l'un des aliments les plus complets, à mettre au menu des végétariens. Les précisions de Christian Brun, naturopathe.

La klamath (ou AFA, Aphanizomenon flos-aquae) est une micro-algue bleue sauvage d’eau douce qui compte parmi les plus anciens organismes sur terre. Elle pousse dans les eaux pures non polluées du lac Klamath, un lac de 220 km² situé à 1300 mètres d’altitude dans l’Oregon, aux Etats-Unis, d’où son appellation commune.

Anti-anémique, la klamath est utile aux végétariens

C’est sa concentration exceptionnelle en vitamines, oligo-éléments et en divers micronutriments qui retient l’attention particulière des naturopathes. La klamath est considérée comme un des aliments les plus complets et les plus équilibrés grâce à sa richesse en vitamines B1, B12 (pour un bon fonctionnement de nos systèmes immunitaires, énergétiques et neurologiques ; c’est la vitamine anti-anémique, très utile aux végétariens et végétaliens) et K. Cette dernière est essentielle à la coagulation sanguine et au métabolisme osseux.

La klamath est également riche en minéraux et oligo-éléments. Elle contient tous les acides aminés essentiels indispensables à la synthèse des protéines organiques, comme les neurotransmetteurs, les hormones, les immunoglobulines, les enzymes…

Moins de déprime, plus de chlorophylle

La klamath possède également des enzymes, notamment la SOD (superoxyde dismutase) et la phycocyanine, des enzymes anti-radicalaires et anti-oxydantes, et de la phényléthylamine (PEA), une substance produite naturellement par notre cerveau et qui stimule les centres du plaisir - sa production est augmentée sous l’effet d’une joie intense, mais elle est absente chez les déprimés. La klamath peut être considérée à juste titre comme un aliment anti-stress physique et émotionnel.

Elle est d'une grande richesse en chlorophylle, permettant une meilleure oxygénation et une meilleure purification cellulaire. Elle contient des oméga 3, qui contribuent au confort émotionnel et cardiovasculaire. La klamath est 7 fois plus riche en chlorophylle que la spiruline, tout en conservant un pouvoir non négligeable de détoxification générale.

En complément, on la prend trois mois 

Il est conseillé de faire une cure de trois mois minimum. Vous pouvez vous tourner vers la marque Algotonic, qui commercialise la micro-algue en direct du lac Klamath (ndlr : également recommandé par la rédaction). Deux gélules matin et soir. En poudre : 1 cuillère à café par jour matin et midi avant les repas.

 

 

christian-brun-naturopathe-bio-info-vaccins-interview-2

Christian Brun est professeur de naturopathie au CENATHO (Paris) et consulte à Versailles. Il a publié de nombreux ouvrages aux éditions Trédaniel, Eyrolles, Jouvence, Amyris, Solar, Rustica et collabore à plusieurs médias spécialisés: Copmed, Santé Corps Esprit, Doctissimo, Top santé. Infos : www.christian-brun-naturo.fr.

Christian Brun

Aucun commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant pour publier un commentaire !
Retour en haut