Mode éthique: les Galeries Lafayette lancent leur collection

PUBLIÉ LE 23 août 2016
 

SHOPPING. Le groupe Galeries Lafayette lance sa propre collection de mode éthique. Une première qui fait place à cinq essentiels, jupes et T-shirts, à prix doux. Cinq pièces en coton biologique, équitable et entièrement traçables par le client, de la culture au (grand) magasin.

Le groupe Galeries Lafayette lance sa propre collection de mode éthique, Fashion Integrity by Galeries Lafayette, ce mercredi 24 août 2016 dans tous les magasins Galeries Lafayette de France, aux Galeries Lafayette de Berlin ainsi qu'au BHV Marais. 

Pour cette première série, d'ores et déjà disponible sur la boutique en ligne de l'enseigne, le groupe s'est concentré sur la filière du coton en proposant cinq modèles intemporels - T-shirt à col rond, V ou cheminée, jupe midi et top ample - déclinés en blanc, noir ou rouge. Portée par la marque propre des Galeries Lafayette, cette collection éthique accessible (modèles de 22 à 40 €) résulte d’un « challenge de l’innovation » mené auprès des collaborateurs du groupe afin de proposer aux clients des produits entièrement traçables, de la récolte de la matière première jusqu’au magasin.

En scannant le QR code présent sur les étiquettes ou en se connectant au site de l'enseigne, il est ainsi possible de connaître chaque maillon de la chaîne de fabrication des produits - culture sous certification Global Organic Textile Standard (GOTS), égrenage, filage, tissage, teinture et confection sous label bio également et enfin transport. Ces étapes répondent à des critères stricts édictés par le groupe, « qui respectent les hommes et les femmes qui les produisent, la santé de tous et l’environnement ». Un exemple reproductible, on l'espère.

 

 

 

Groupe

Les Galeries, c'est qui ?  

Leader du commerce de centre-ville et spécialiste de la mode, le groupe Galeries Lafayette est un groupe familial français fondé en 1893. Il est présidé par Philippe Houzé, dont les deux fils tiennent la direction générale et la direction de la communication et de l'image du groupe. Employeur privé de premier plan avec 15 000 collaborateurs, le groupe Galeries Lafayette (auquel appartient le BHV), a pour vocation de « participer au rayonnement de l’art de vivre à la française ». Le groupe, acquéreur potentiel du Printemps en 2006, avait finalement laissé la place à l'Italien Maurizio Borletti, qui, en 2013, a revendu le Printemps à l'émir du Qatar pour 1,6 milliard de dollars.  I. P.

I. P.

1 commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant pour publier un commentaire !
Zoé
29 août , 2016, 07:12
Signalez un abus

Après Zara et H&M, c'est au tour des galeries lafayette de s'y mettre? C'est mon
salaire qui ne va pas pouvoir suivre, surtout avec la sortie des nouvelles collection! :D


Répondre

Retour en haut