Préparation à l'accouchement : 4 techniques au top

PUBLIÉ LE 03 mai 2016
 

NAISSANCE. Face à une offre florissante, comment choisir la préparation à l'accouchement la plus adaptée à soi ? Voici quatre techniques à privilégier pour un accouchement serein. En plus : elles profiteront pendant la grossesse. 

Le yoga prénatal 

Les femmes découvrent souvent une préparation par hasard. C’est le constat que fait Aïcha Girard, créatrice du yoga NACRE (Nouvelle approche corporelle relationnelle et émotionnelle). On retrouve dans cette méthode des postures adaptées à la grossesse, avec un travail spécifique sur la respiration via la vocalisation du Ôm, qui donne un repère à la femme pendant le travail. Infos : www.perinat-nation.net

Chanter pour mieux respirer

Les adeptes du son peuvent aussi se tourner vers le chant prénatal qui harmonise la respiration, relâche le diaphragme en favorisant une respiration ample et profonde utile au cours de l’expulsion. Infos : : www.chantprenatal.com et www.carpene-retailleau-sf.org

L'hypnose pour gérer la douleur 

Moins connue, l’hypnose est utilisée depuis vingt ans pour accompagner l'accouchement sans péridurale en agissant à la fois sur le physique et le mental. L'idée : amener la femme dans un état de conscience modifié, où son corps ne lutte plus contre les contractions.

Le bon timing avec les aiguilles

L’acupuncture, enfin, a des vertus pour limiter les maux de la grossesse. Des séances régulières à partir de la 37e semaine aident la maturation du col en vue d’un déclenchement naturel.

 

NB : Ces techniques sont proposées dans les grandes villes mais pas toujours en province, ce qui pose la question de l’accessibilité ; certaines femmes n’ayant pas, à ce stade, le choix pour se préparer. 

 

À lire sur notre site : 

Accouchement sans surmédicalisation : suivre la voix des sages-femmes


Claire Fastrez

1 commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant pour publier un commentaire !
Guerard Francès
10 août , 2016, 16:02
Signalez un abus

J'ai récemment accouché d'un petit Noé par césarienne et j'ai suivi un cours de yoga prénatal pendant près de 6 mois..tout ça pour dire que ça a fait son effet et je recommande d'ailleurs vivement. Par ailleurs, le fait de manger biotout au long de ma grossesse, ce qui m'a beaucoup aidé à retrouver plus facilement la ligne par la suite.

Répondre

Retour en haut