Des fournitures écolo pour une rentrée plus verte

PUBLIÉ LE 08 septembre 2015
 

MIEUX CHOISIR. Cahiers, crayons, gommes, feutres… sans oublier la trousse et le cartable ! La rentrée s’annonce avec sa traditionnelle liste de fournitures à acheter. Le ministère a beau les vouloir plus « recyclables » et plus « durables », les fournitures s’affichent toujours, pour certaines, sans aucune considération écologique, voire en contenant toujours des toxiques. Pour la nature et la santé de vos enfants, on vous aide à choisir des fournitures plus vertes.

Le 18 juin, l’Éducation nationale a rendu la liste officielle des fournitures préconisées pour l’année scolaire 2015-2016. Comme l’an passé, le ministère a demandé aux enseignants de veiller à ce que les fournitures soient recyclables et triables. Pour Olivier et Catherine, parents de quatre enfants, chaque rentrée est un parcours du combattant : « Les listes scolaires ne donnent aucune directive en matière d’écologie, et les supermarchés n’affichent pas de rayons spécifiques, témoigne Olivier. Il nous faut aller dans des enseignes un peu plus spécialisées, BHV ou Gibert Joseph. »

Ecolo et sains

Sur un marché des fournitures scolaires estimé chaque rentrée à près de deux milliards d’euros dans l’Hexagone, le recyclable et l’écologique ne sont encore qu’une niche ne disposant pas de rayon dédié dans la plupart des supermarchés. Elles sont aussi plus coûteuses que les fournitures conventionnelles « premier prix », comme le rappelle depuis 2009 l’association France nature environnement dans son compa­ra­tif annuel publié à la rentrée. Pourtant, faire le choix de fournitures vertes n’est pas qu’une question de principe, car elles peuvent aussi contenir des substances toxiques pour vos enfants.

Les labels offrent un premier repère : la plupart des grandes marques proposent des copies ou cahiers d’écolier, cahiers de textes, classeurs en carton en papier 100 % recyclé, labellisés NF Environnement et EcoLabel. Pour les crayons, privilégiez-les en bois certifiés FSC ou PEFC, et non vernis (car ce sont aussi des instruments de grignotage…). Choisissez les stylos en plastique recyclé (éco-plastique) ou en matières naturelles biodégradables et compostables : fibres végétales ou cellulose, comme le Bio-pen, en acétate de cellulose issue de forêts européennes, ou l’Eco-pen, dont le corps est en amidon de maïs, tous deux compostables. L’effaceur d’encre ? Veillez à ce qu’il ne porte pas de pictogramme de danger et/ou qu’il affiche la mention « sans solvant ». Sinon, préférez le ruban de correction sec, souvent rechargeable.

Pensez durable

Même vigilance pour la gomme, à choisir en caoutchouc nature ou synthétique, non parfumée, non teintée, sans PVC (donc sans phtalate), des critères respectés par le label NF environnement. Enfin, dans le choix des trousses et cartables, pensez « durable » et norme CE : évitez les modèles fantaisie qui se démodent très vite, privilégiez les matières naturelles et les modèles réglables qui pourront s’adapter à la taille de votre enfant. Les taille-crayons ou compas métalliques peuvent être réutilisés chaque année, et les pages blanches des cahiers de l’année précédente, servir de brouillon ! 

En savoir plus : notre choix bio à découvrir sur notre page Facebook

 

Sur internet

Le bon choix en ligne

. Un Bureau sur la Terre est le pionnier des fournitures scolaires écolo : vous y trouverez tout ! 

. Pour les cahiers d’écolier et les feuilles de dessin, allez faire un tour chez Maki, qui assemble ses cahiers dans son atelier de Provence. 

. La marque Coq en Pâte s’est spécialisée dans les cartables et les trousses en coton bio et éthique aux motifs attrayants.  

. Au rayon enfants de la plateforme Ecodis, choix de feutres, de crayons de couleur écolo et de colles sans solvant. En vente en magasins bio et sur les sites marchands spécialisés.

. Signalons également l’initiative intéressante de Bureau Vallée, une chaîne de papeterie en magasins et sur internet qui propose le classement par catégorie de ses fournitures, sur le modèle des étiquettes des classes énergétiques, les « A vert » étant les plus écologiques. 

C. D.

Clara Delpas

Aucun commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant pour publier un commentaire !
Retour en haut